Mickaël Bersweiler devra se montrer très solide dimanche. Photo RL
Mickaël Bersweiler devra se montrer très solide dimanche. Photo RL

Lunéville sera sur le synthétique de Guentrange demain (15h). Et Veymerange risque gros.

Le match. Veymerange: 14e avec 11 points; dernier match: battu par Sarrebourg (1-3). Lunéville: 1er avec 36 points; dernier match: vainqueur de Sarreguemines (3-0).

L’enjeu. Invaincu, meilleure attaque (45 buts), meilleure défense (10 buts), le onze d’Eric Braun survole le championnat. Déjà composé d’une belle ossature, Lunéville s’est superbement renforcé cette saison et vise la montée. Par contre, pour Veymerange, englué dans la zone à risques, la donne est bien différente. Reste qu’en football, tout est toujours possible et parfois, même miraculeux, malgré le fossé qui sépare ces deux formations.

L’avis de l’entraîneur, Christophe Granveaux: « Les vacances scolaires, plus la Saint-Valentin, plus le fait de ne pas évoluer à Veymerange, ça handicap un club comme le nôtre. Les mentalités ont changé, mais ce match, il faudra bien le jouer. Lunéville, c’est du très lourd, avec des moyens importants. Mais notre envie est toujours là et les entraînements se passent bien. Malheureusement, nous payons cher un début de saison catastrophique. Malgré tout, il restera, après dimanche, encore quatorze matchs à jouer et donc des possibilités pour engranger des points. »

Porzi (à gauche) sera absent. Photo RL
Porzi (à gauche) sera absent. Photo RL

L’effectif. Pour diverses raisons, il y aura encore des absents et non des moindre (Gentit, Peverini, Naguez, Lauziere, Walin, Guildorf, Porzi).

Le chiffre du jour: 45. Comme le nombre de buts inscrits en 14 matches par Lunéville, le leader de DH qui se présente à Guentrange, sur le synthétique, dimanche, face à Veymerange (14e, 11 points, 13 matches). À l’aller, les Verts s’étaient inclinés 4-2.

Christophe Granveaux sera privé de six de ses éléments: Walin, Gentit, Lauzière, des joueurs défensifs, mais aussi des attaquants Porzi et Guildorf. Ça fait beaucoup. « On fera donc au mieux, dit le coach, étant entendu qu’il restera quatorze matches pour se maintenir après celui-ci ».

Le groupe. Bersweiler, Berardi, Bracco, Lenert, Tardivon, Vadala, Colantonio, Di Gregorio, Pompermeier, Marez, Ranieri, Nonnis, Sammartano, Walerczyk.

Veymerange – Lunéville demain (15h)

PARTAGER