Stéphanie Trognon avec Veymerange. Photo RL

Stade du Buchel, le samedi 6 mai, le CSVE Veymerange organise un plateau de football féminin. Une journée consacrée aux U8, U10 et U13. Une journée que n’aurait manquée sous aucun prétexte Joël Decleir, le Monsieur foot féminin de la Ligue. Une journée à laquelle Stéphanie Trognon, l’ex-internationale, originaire de Veymerange, et qui aujourd’hui dirige le pôle de Strasbourg, a tenu à apporter sa contribution. Orane Schmeler (FC Metz) et Clara Petitjean (FC Metz), ses élèves, participent à l’encadrement.

Et ça joue à 5 contre 5. A 8 contre 8 pour les plus grandes. Et ça rit. Et puis, il y a l’atelier tir. Sur un but, dont on a découpé les lucarnes et les soupiraux, les émules de Melike Pekel s’exercent à la frappe. Pied droit, pied gauche. Du coup de pied et de l’intérieur. Stéphanie, Orane et Clara jouent les passeuses pour mettre du mouvement et de l’intensité. Et les conseils succèdent aux encouragements. C’est là qu’on croise Yasmine, la n°8 des U8 de l’USAG Uckange. Elle a commencé le foot en septembre. Grâce à sa sœur, grâce à son frère. Elle est gauchère. Elle vient de perdre son match 1-2, mais n’en a cure. Le plaisir était dans la partie. Elle a le temps de nous confier qu’elle aime le Real, Zidane et Ronaldo. Et elle file engager la partie suivante. La demoiselle a bon goût. Et en violet ou en rose, en jaune et en bleu, en rouge ou en blanc, les petites Veymrangeoises, Thionvilloises, Algrangeoises ou Uckangeoises s’en donnent à cœur joie. On ne compte pas les buts. « L’objectif pour nous est avant tout de donner du plaisir, confie Stéphanie Trognon. De les appâter, de les ferrer ». Et l’objectif sera atteint.

Christophe Granveaux, qui dirige l’école de Veymerange, peut être satisfait. La journée est réussie. Il y a longtemps que les filles ont convaincu.

« En France, on est parti avec du retard par rapport à l’Allemagne, par exemple, analyse Joël Decleir, et on a commencé par le haut de la pyramide. Mais aujourd’hui, les clubs se structurent. La Ligue de Lorraine et le District Mosellan avancent à pas de géant ». La saison prochaine, le CSVE devrait disposer d’une équipe première chez les seniores.

PARTAGER