La première période avait un fort accent Hayangeois. Belghit et Guettiche se créaient de nombreuses possibilités mais la réussite n’était pas au rendez-vous. A la 31e minute, c’est contre le cours du jeu que Veymerange ouvrait la marque par Marez qui exploitait une erreur défensive adverse.
Veymerange démarrait fort le second acte et obtenait un corner sur la frappe de Klopp que Vanderhem détournait.

Granveaux doit s’employer

Les Hayangeois se montraient également dangereux et Granveaux avait fort à faire pour endiguer les offensives adverses. Les initiatives fusaient de part et d’autre. Thiriet pour Hayange avait la solution, mais Bersweiler s’interposait. Quant à Marez pour les Verts, il échouait devant le portier Vanderhem, tout comme Guildorf à l’heure de jeu. Toujours pour les locaux, Porzi tentait un lob lointain qui passait hors du cadre. La fin était chaude. Les locaux se rassuraient momentanément par Klopp qui concluait de la tête le coup franc tiré par Da Cunha (87e). Dans la foulée, les Hayangeois revenaient au score par Belghit (88e). Trop tard toutefois pour renverser la vapeur.

VEYMERANGE – HAYANGE : 2-1

Mi-temps : 1-0. Stade du Buchel. Arbitre : M. Ohling (Pont-à-Mousson). Buts pour Veymerange: Marez (31e), Klopp (87e), pour Hayange: Belghit (88e). Expulsion à Hayange: Mokhtari (88e).

Les réactions:

Gérald Ghezzi, entraîneur de Veymerange : « Cela n’est pas notre meilleur match, la solidarité du groupe a fait la différence. »

Moreno Fabiani, entraîneur d’Hayange : « Nous avons été trop stériles offensivement tout en ayant le contrôle de la rencontre. Nous leur avons offert les deux buts. »

PARTAGER