« Un souvenir à effacer »

C’est un nouveau championnat qui commence aujourd’hui pour vous ?
Gérald GHEZZI : « Notre dernière rencontre officielle remonte à un match de Coupe de Lorraine face à Serémange remporté aux tirs au but, à l’arrache (photo). C’était en décembre 2009. Depuis, nous avons dû nous contenter de matches amicaux. Aussi, l’envie est-elle énorme de reprendre la compétition. Mais nous sommes comme tout le monde dans le flou le plus complet. Rendez-vous compte, cette trêve hivernale obligée a été plus longue que la trêve estivale d’intersaison ».

Sarrebourg, c’est un mauvais souvenir à effacer…
« Effectivement. C’était le deuxième match de championnat et nous l’avions perdu 2 à 1. Nous les avions trop respectés. Leurs attaquants nous avaient mis en difficulté. Mais j’ai des regrets. Nus n’aurions pas dû perdre là-bas. Et puis, à l’époque, il nous manquait Christophe Granveaux, la pierre angulaire de notre défense ».

Cette fois, vous devez faire sans Marc Steinmetz ?
« Et son absence va peser dans le jeu offensif. Il souffre des côtes. Il en a encore pour trois semaines. Porzi est aussi absent. Je laisse les jeunes Salier, Bérardi et Fischer à la disposition des 18 ans. C’est une décision de club. L’effectif est quasi au complet et j’ai le choix ».

L’équipe : Bersweiler, Lénert, Gruhn, Bombino, Granveaux, Tardivon, Da Cunha, Marez, Mourton, Klopp, Guildorf – Larab, Lascaux.

Stade du Buchel, dimanche, 15h (terrain synthétique).

PARTAGER