Grâce notamment à un doublé de Berardi (au centre), Veymerange a scoré a quatre reprises contre Neuves-Maisons. Photo CSVE
Grâce notamment à un doublé de Berardi (au centre), Veymerange a scoré a quatre reprises contre Neuves-Maisons. Photo CSVE

Les Veymerangeois prenaient très rapidement possession du camp adverse et inquiétaient à plusieurs reprises le gardien Vautrin. Ce dernier s’inclinait au terme du premier quart d’heure sur le coup de tête de Berardi, qui reprenait victorieusement le coup franc de Kiffert. Les locaux continuaient leur pressing et ils étaient à deux doigts de conclure à nouveau. Mais, cette fois la tête de Bombino passait au-dessus. Les visiteurs se procuraient également une opportunité intéressante avec la combinaison entre Boughazi et Tao juste avant la pause.

Au retour des vestiaires, les locaux par Gourier, auteur d’une superbe frappe enroulée, prenaient un bel avantage (2-0, 46e). Un ascendant de suite contesté par les Meurthe-et-Mosellans. Tao prenait Bersweiler à contre-pied (2-1, 47e). À l’heure de jeu, les Verts, sur un nouveau coup de tête victorieux de Berardi, réussissaient le break (3-1, 62e). Sept minutes plus tard, les visiteurs revenaient dans la partie grâce au penalty transformé par Tao pour une faute sur Magisson (3-2, 69e). Sur la remise en jeu, les Veymerangeois obtenaient un corner. Colantonio se retrouvait à point nommé pour inscrire le quatrième but (4-2, 70e). En toute fin de partie, Porzi ratait le penalty du 5-2.

DH – Une histoire de pénalty pour Steven Vautrin

Après avoir stoppé deux penaltys la semaine dernière face à la réserve d’Amnéville, Steven Vautrin a récidivé dimanche. Face à Veymerange, le jeune portier Néodomien a repoussé son troisième penalty en deux rencontres. Cette fois-ci il n’a malheureusement pas pu empêcher la défaite des siens (4-2).

Le match:

Stade du Buchel. 90 spectateurs. Arbitre: M. Grimm. Buts pour Veymerange: Berardi (23e, 62e), Gourier (46e), Colantonio (70e); pour Neuves-Maisons: Tao (47e, 69e sp). Avertissements à Veymerange: Gentit (69e), Colantonio (71e).

Les équipes:

VEYMERANGE: Bersweiler, Gentit, Berardi, Bombino, Tardivon (Gourier 20e), Bracco (Colantonio, 69e), Lauzière, Da Cunha, Kiffert, Pisu (Marez), Porzi.

NEUVES-MAISONS: Vautrin, Chirurgien, Boujenib (Denis, 59e), Guillé, Martinez, Adriant, Dhlab, Boughazi, Chevalier, Bousaa, Tao, Magisson, Bodsom.

Les réactions:

Christophe Granveaux (entraîneur de Veymerange): « Ces trois points acquis face Neuves-Maisons nous font du bien. Mais la mauvaise nouvelle, c’est que nous déplorons trois blessés: Tardivon, Lauzière et Gourier. »

Pierre Etienne-Vernier (entraîneur de Neuves-Maisons): « Nous avons effectué un match catastrophique. C’est honteux et nul. Nous n’avons pas présenté les caractéristiques d’une équipe qui joue pour ne pas descendre. »