Les Verts fêtent le but de Gourier, auteur de son premier but en championnat. Photo CSVE
Les Verts fêtent le but de Gourier, auteur de son premier but en championnat. Photo CSVE

VEYMERANGE – NEUVES-MAISONS: 4-2. Après la défaite enregistrée la semaine passée à Forbach et avant le déplacement à Schiltigheim en Coupe de France, une échéance importante attendait Veymerange lors de cette 10ème journée de championnat. En effet, Veymerange recevait sur sa pelouse synthétique fétiche le GS Neuves-Maisons, un concurrent direct pour le maintien. Avec une seule et unique consigne pour ce match: gagner. En effet, une nouvelle défaite aurait singulièrement compliqué la suite du championnat Veymerangeois mais les Verts ont fait le travail en l’emportant 4 buts à 2. Une victoire qui va sans aucun doute faire du bien dans les têtes et apporter de la confiance avant un déplacement qui s’annonce difficile dans la banlieue Strasbourgeoise pour le compte du 7ème tour de Coupe de France.

Veymerange retrouvait, à l’occasion de cette 10ème journée de Weigerding Ligue, sa pelouse synthétique sur laquelle les Verts sont invaincus depuis plus d’un an et demi. Forbach B est en effet la dernière équipe à s’être imposée sur cette pelouse (0-1) le 22 avril 2012, c’était lors de la saison 2011/2012. Il était donc question aujourd’hui de ne pas interrompre cette série face à une équipe qui, par son début de saison compliqué, s’affiche désormais comme un concurrent direct pour Veymerange pour le maintien en DH. Mais les hommes de Pierre Etienne-Verrier, qui viennent d’engranger leur première victoire à face à Amnéville (4-3), comptaient bien surfer sur la dynamique de cette première victoire pour faire un résultat en Moselle. Mais d’entrée, Veymerange se montrait conquérant et prenait la direction des opérations. Les Verts étaient logiquement récompensés de leur bonne entame par un premier but de Berardi après un coup-franc botté par Kiffert. Les visiteurs eux éprouvaient des difficultés à construire leurs actions, faisant face à un bloc défensif Veymerangeois vigilant. Les hommes de Christophe Granveaux se créaient les occasions les plus dangereuses, prenant plusieurs fois de vitesse la défense Meurthe-et-Mosellane, mais se montraient malheureusement inefficaces dans le dernier geste ou la dernière passe. Alors que le score aurait pu être plus lourd en faveur du CSVE, les deux formations atteignent finalement la pause sur le score de 1 à 0.

Le coach Veymerangeois, qui regrettait pendant la pause les occasions gâchées de se mettre un peu plus à l’abri, voyait ses troupes rapidement doubler la mise juste après le repos. Et c’est Gourier qui trouvait (enfin !) le chemin des filets en inscrivant un but de toute beauté: sur le coté gauche, l’ex-Hayangeois éliminait rapidement son vis-à-vis avant de trouver la lucarne opposée d’une jolie frappe imparable pour le portier visiteur (50e). Cet avantage de deux buts était de très courte durée pour les locaux puisque le Néodomien Tao réduisait immédiatement la marque en reprenant victorieusement un centre venu de la gauche de Bersweiler (53e). Les Verts repartaient une nouvelle fois au charbon et creusaient une nouvelle fois l’écart par Berardi, qui coupait au premier poteau un corner tiré par Da Cunha (62e). Dix minutes plus tard, Neuves-Maisons avait une nouvelle fois la possibilité de réduire le score en bénéficiant d’un pénalty après une faute de Gentit que Tao transformait sans trembler (72e). A 3-2, les Verts se retrouvent à nouveau à une portée de fusil des visiteurs qui n’ont pas dit leur dernier mot alors qu’il reste encore une bonne vingtaine de minutes dans ce second acte. Mais dans cette seconde période qui était devenue un petit peu folle il est vrai, c’est Colantonio qui redonnait dans la foulée un avantage plus conséquent pour Veymerange en portant le score à 4-2. Kiffert réalisait là sa seconde passe décisive de la partie en trouvant parfaitement la tête de Colantonio sur corner (74e). Le score n’évoluait plus même si il aurait pu être encore un peu plus lourd si le portier Néodomien n’avait pas dévié en corner le pénalty de Porzi (90e+3). Veymerange signait là sa 3ème victoire de la saison lui permettant de s’éloigner de la zone rouge et de regarder un peu plus vers le haut. Dans deux semaines, il s’agira de tenter de faire un résultat chez les joueurs d’Alain Rigole. Veymerange se déplacera en effet à Jarville le samedi 23 novembre prochain. En attendant, place à la Coupe !

La réaction juste après le match de Pierre Etienne-Verrier, entraîneur de Neuves-Maisons, sur le site Foot54.fr:

« On a été inexistants »

« Nous avons été inexistants. Ce résultat est logique. On a donné chacun de leurs buts à nos adversaires. On n’a pas su être attentifs à plusieurs reprises. C’est un très très mauvais match de notre part. Au classement, c’est une très mauvaise opération. On a rencontré une équipe qui était à notre portée et on pouvait se rapprocher d’elle au classement. Ce résultat est donc doublement pénalisant. On est passé complètement à travers cette rencontre. C’est difficile de courir toujours après le score. A chaque fois que l’on parvenait à se relancer, on prenait un nouveau but très rapidement. Il y a eu beaucoup trop d’erreurs de concentration de notre part, qui se sont payées tout de suite. Je suis plus déçu de notre prestation plus que de la défaite. »

Photos de la rencontre: