Au terme d'une deuxième mi-temps maîtrisée de bout en bout, les Verts ont empoché leur 7ème victoire sur les 8 dernières rencontres. Photo CSVE
Au terme d’une deuxième mi-temps maîtrisée de bout en bout, les Verts ont empoché leur 7ème victoire sur les 8 dernières rencontres. Photo CSVE

Veymerange enregistrait hier la rentrée de Berardi en défense centrale mais se voyait privé de Da Cunha et Marez. Et la première mi-temps était équilibrée, les locaux ayant quand même la maîtrise du jeu. Un raid de Guildorf ne débouchait sur rien de concret (22e), pas plus que le corner de Steinmetz repris par la tête de Berardi qui manquait la cible (35e). Une nouvelle fois les occasions étaient rares au Buchel.

Mais après le repos, Veymerange prenait nettement l’ascendant. Une frappe au ras du sol de Guildorf contraignait Gnutek à un bel arrêt. C’était un premier avertissement sans frais. Mais il fallait que Colantonio, influent au milieu du terrain et les Verts s’emploient encore pour forcer la décision. Sur une énième attaque, Porzi, en deux temps, trouvait la clé. Du gauche, de l’entrée des 16 mètres, il défrisait la lucarne du but adverse (1-0, 70e).

Veymerange avait fait le plus dur. Le break, les Verts le réussissait sur la fin du match après que Gourier eut frappé au ras du poteau des visiteurs (80e). À la suite d’un bon mouvement initié côté gauche par Gourier et Porzi, Gourier débordait et son centre était repris du plat du pied par le milieu défensif Lauzière (2-0, 88e). La messe était dite. Dans les arrêts de jeu, Cherfaoui avait la malchance de trouver le poteau de Gnutek.

Les réactions

Christophe Granveaux, entraîneur de Veymerange: « Nous avons pris notre temps, mais nous n’avons jamais été en danger et la deuxième période a été à sens unique. Même privés d’éléments importants, nous avons su l’emporter. »

Le match

VEYMERANGE – FORBACH: 2-0 (0-0)

Stade du Buchel. Arbitre: M. Durand (Metz). Buts: Porzi (70e), Lauzière (88e). Avertissement à Forbach: Hoffmann (12e).

L’essentiel de la 14ème journée

Regrets. Quatrième de la poule, Yutz a failli empocher trois précieux points, hier, face au leader, Farébersviller. Après avoir mené 3-0, les Yussois ont été rejoints au score par leurs adversaires.

Mauvaise opération. En difficulté dans le groupe B, Sarrebourg a réalisé une mauvaise opération hier contre St Max-Essey, avant-dernier du classement. Après avoir le score, les Mosellans ont vu les visiteurs égaliser puis prendre l’avantage.

PARTAGER