Untitled-1

Ca y est ? C’est bon ? Il y en a assez cette fois ? Veym’ a l’image d’un club ultra défensif qui ne fait que contrer. Commentaire souvent aussi fait en parlant de son coach. Avec un 5-0, on va peut être mettre un peu cette image au placard. Qu’en pensez-vous ?

Le précédant record de buts marqués en DH par Veym’ datait du 10 novembre 2013 contre Neuves-Maisons. Un 4-2 à domicile. Cette fois c’est un 5-0 qui s’écrit à la fin de cette rencontre contre Verdun. De quoi regonfler le capital confiance de nos verts. Marez-Marez-Porzi-Bombino-Pisu. 4 joueurs et 5 buts dont 3 en 22 minutes. Preuve que le jeu offensif ne s’articule pas uniquement autour d’un joueur. Preuve aussi de la réussite qui accompagne notre équipe puisque les 3 premiers buts sont inscrits sur les 3 premières occasions. Le début de match a été catastrophique pour Verdun qui ne s’en est pas remis. Quelques occasions Veymerangeoises ratées par la suite, mais est-ce vraiment grave ? Sur le fond, non. Deux derniers buts en seconde période viendront s’ajouter aux 3 premiers pour le spectacle. Un copie propre rendue à la fin du match et un énorme bonheur pour les joueurs, les coachs, les bénévoles et les spectateurs. En face, les joueurs de Verdun repartent dépités de Guentrange, stade qui va maintenant accueillir tout le CSVE pour la prochaine année de travaux au Buchel et qui commence cette semaine. Un grand bonheur vert et quelque part un petit pincement au cœur pour Verdun, club duquel le CSVE est proche. Leur esprit, leur style de jeu et leur approche du football ont fait qu’au fur et à mesure du temps des liens se sont créés. Mais là, c’est l’inquiétude qui se lit dans leurs yeux… et les nôtres aussi. Les départs dont ils ont souffert n’ont pas été compensés et risquent de se payer cher tout au long de la saison. En tout cas, à l’image de coach Chris, nous adressons aux rouges de Verdun tous nos vœux de rétablissements parce que ce soir il repartent un peu plus blessés. Pas uniquement sur ce seul match.

Chose inédite, après cette dixième journée, Veym’ pointe à la seconde place du classement général de DH dans le groupe des 5 équipes à 17 points, profitant au passage de l’étonnante contre-performance de Magny à domicile face à l’APM Metz. Tant mieux pour cette division dans lequel le bas de tableau est aussi capable d’accrocher le haut. Au jeu des matchs en retard notre position risque de changer mais comme on dit parfois « même pas grave ». Cette place vient récompenser l’implication collective des joueurs et sanctionne les efforts faits par coachs Chris et Gaetan pour mettre tout leurs savoirs au service du groupe. Coach Chris a même pu rentrer chez lui un dimanche à 18h00. Du jamais vu non plus un dimanche de DH. Un remerciement aussi particulier au banc de Veym’ qui n’est pas rentré, Arenas et Ranieri, mais si cela peut un peu compenser la frustration de ne pas être entrer en jeu, votre présence est appréciée à sa juste valeur. Croyez-moi. Pour le reste, Pagny joue les filles de l’air et s’envole encore un peu plus. Normal. Je l’écrirais presque avec un petit sourire. Preuve que leur travail mis en place depuis des années paie. Ca aussi ça fait du bien pour la morale de notre sport. Parce que chez nous on y croit à cette morale, et pas à celle du tout argent.

Sur le reste du week-end, la B s’incline 3-0 contre Talange. Preuve que même avec les gros il est parfois difficile de répondre présent. Le championnat est loin d’être fini mais il va falloir prendre le reste maintenant avec humilité et travail. Certes Veym’ souffre de nombreuses indisponibilités pour des raisons médicales (nous avons l’effectif d’une équipe senior complète à l’infirmerie) mais il va falloir se faire violence sur les matchs à venir. Sans rien lâcher. Au passage j’adresse aussi tous mes vœux de rétablissement rapide à tous nos joueurs touchés, dont Benetazzo et Bersweiler pour les 2 derniers à avoir rejoint le club des indisponibles. Sur ce point, il est bien aussi que Ranieri ne soit pas rentré pour laisser au repos sa cheville douloureuse, durement taclée par un joueur de Saint-Dié il y a 10 jours. La C n’a pas joué avec un match remis. Les U19 se sont inclinés en Coupe 4-3 et les U17 2-1. Dommage. Les U15 auront réussi à passer au travers des gouttes en se qualifiant au tir aux buts contre Réhon, 2-2 puis 4-3 aux tirs aux buts avec 7 tireurs. La palme du week-end revient à Micka Schaeffer, jeune gardien U15 qui s’interpose avec succès sur 2 penaltys dont le dernier victorieux et pousse un tireur adverse à frapper à coté. Enfin les U13 auront fait bonne figure même si l’équipe qui a affronté les U13-2 a abandonné le terrain à la 45ème minute alors que le score était de 6-2 pour nos jeunes. Les U13-1 ayant signé un 11-0. Les U11 auront faits aussi un petit peu de tout. Un peu de fatigue généralisée avec l’arrivée du temps pluvieux. Petit coup de mou. C’est l’approche de l’hiver.

3 remarques pour conclure cet Œil. « tant mieux », « une fois pas deux » et « touche pas aux machines ». La semaine prochaine la A est au repos pour cause de tour de Coupe, dans laquelle nous sommes éliminés. Vous savez quoi ? Je l’avais déjà écrit mais tant mieux. Au regard des blessés et autres fatigues, tant mieux que nous soyons éliminés car cette seconde place temporaire est peut être aussi un peu le fruit de cette élimination. Reposez-vous bien et profitez de ce week-end en famille. Ça fait du bien parfois aussi. Parce qu’après vous aurez un déplacement chaud bouillant à Bar-le-Duc en pleine bourre. Ne vous fiez pas au 0-0 fait à Neuves-Maisons. Cette fois c’est Bar-le-Duc qui a frappé les montants. Il faudra être très très vigilant lors de ce déplacement. Les errements quels qu’ils soient seront immédiatement sanctionnés. Ensuite, nous avons dû jeter la feuille des convocations de vendredi après qu’elle ai été affichée. La personne qui l’a commentée est priée de garder son stylo dans sa poche la prochaine fois. Hors de question de relire ce qui a été écrit dessus, même pour s’amuser. Je peux entendre un « c’était pour rire ». Bah en fait non. Ca ne nous a pas fait rire. Une fois pas deux. Merci. Enfin, il est prévu de donner des cours de machine à laver au CSVE. Ca partait d’un bon sentiment le lavage du jeu U13 samedi pour donner moins de travail à la personne qui les lave normalement. Mais si c’est pour sortir des maillots en carton du sèche linge parce que la lessive du lavage est restée dans les maillots au séchage… C’est gentil mais de l’avis même du laveur officiel « bon il m’a demandé s’il pouvait le laver.. j’ai voulu lui faire plaisir… J’ai dit oui » mais comme l’écrirait Audiard sur base des Tontons flingueurs « touche pas aux machines ». Il paraîtrait même que des photos de la scène circulent sur Internet. Rassure toi.. nous on t’aime Jean-Phi.

Voilà. Maintenant il pleut, il fait nuit mais un 5-0 à Veym… on va le garder dans les mémoires. Bon courage à tous pour le déménagement de demain. A bientôt « Buchel », repose toi bien et refait toi une santé, nous reviendrons bientôt. Bonjour « Guentrange », pour la prochaine année, que des avalanches de Bénanos réveillent cetet antre et que le vert resplendisse dans ce stade pour toutes nos catégories.

« Ô Bénano… »

PARTAGER