Weiland n’a pu maîtriser le ballon et Porzi inscrit le deuxième but. Photo RL
Weiland n’a pu maîtriser le ballon et Porzi inscrit le deuxième but. Photo RL

Veymerange, qui avait fait tourner, avait tranquillement fait le nécessaire avant de voir le match relancé et de devoir souquer pour se qualifier.

Toujours en course pour la montée en DH, les Verts de Veymerange avaient mis au repos nombre de leurs titulaires et notamment les piliers de défense que sont Bersweiler, le gardien, et les deux joueurs d’axe, Tardivon et Berardi. La première occasion était pour Koenigs’ qui, sur une erreur de son portier remplaçant, voyait la reprise de la tête de Fischer sortie sur sa ligne par Gentit (9e).
Mais Veym’ prenait le match à son compte et rapidement, ouvrait le score sur un débordement de Marez converti en but par Bombino qui jaillissait opportunément. Et tout semblait terminé quand Porzi profitait d’une erreur de Weiland, le portier local, pour faire le break. Mais juste avant la pause, une petite merveille de ballon enroulé dans la lucarne du but de Gelebiowski signée Fernandez allait relancer la partie. Car si au retour sur le terrain, Marez se voyait offrir le but du KO (51e), c’est Koenigsmacker qui prenait le jeu à son compte contraignant souvent les Verts à parer au plus pressé.
La domination locale était totale et Veym’ se contentait de contres, il est vrai, souvent dangereux comme sur une échappée de Porzi et une volée de Steinmetz (73e) ou une frappe de ce même Porzi qui manquait la cible d’un rien. Malgré leurs efforts, les Koenigsmackerois ne parvenaient pas à égaliser, tombant sur un Gelebiowski qui s’était repris et faisait front.

Stade de Koenigsmacker. Arbitre: M. Hocquaux. Buts pour Koenigsmacker: Fernandez (43e); pour Veymerange: Bombino (14e), Porzi (38e). Avertissement à Veymerange: Peverini (88e).

PARTAGER