La rencontre s’est jouée à pas grand-chose. Photo RL
La rencontre s’est jouée à pas grand-chose. Photo RL

VEYMERANGE – EPINAL: 0-1. Veymerange a beaucoup trop gâché et peut s’en vouloir d’avoir perdu une rencontre à sa portée, face à des Vosgiens solides, mais parfois…chanceux.

Histoire de se réchauffer rapidement, les deux formations débutaient les débats sur un bon rythme. Mais durant un gros quart d’heure, ce sont les défenses qui prenaient le pas sur les attaquants. Et pourtant, Pompermeyer trouvait bien Tardivon, oublié par la défense vosgienne, mais ce dernier manquait le cadre (18e ). Huit minutes après, c’est Porzi qui voyait sa tentative s’écraser sur le poteau du but de Mifsud et déjà, Veymerange pouvait s’en vouloir. Malgré cela, Épinal ne restait pas inactif. Chadili faisait valoir sa technique et son sens du jeu, alertant souvent Milenkovic, Villiére, Gaillot ou encore Di Pinto, mais sans trop de soucis pour Gelebiowski.

A la mi-temps, rien n’était fait et Veymerange pouvait encore espérer, car une tentative à 3 contre 1 donnait des frissons au portier spinalien, mais était encore gâchée.

Dès la reprise, Pisu butait bien sur Mifsud, mais ce sont les Vosgiens qui prenaient l’ascendant. Veymerange paraissait moins à l’aise et Épinal allait en profiter pour ouvrir la marque par Gaillot, qui finissait parfaitement une belle action offensive.

Immédiatement, les Veymerangeois se rebiffaient. Hélas, ils étaient mal payés, car la reprise de Pisu était superbement détournée en corner par Mifsud (60e ). La suite n’apportait rien de plus, mais Veymerange pouvait s’en vouloir d’avoir tant gâché, surtout durant une mi-temps.

Le match:

VEYMERANGE – ÉPINAL (2) : 0-1 (0-0)
Stade de Guentrange. Arbitre: Madame Mittelbronn. But pour Epinal: Gaillot (51e). Avertissements à Veymerange: Colantonio (28e), Bracco (56e).

Les équipes:

VEYMERANGE: Gelebiowski – Margouet, Tardivon, Kiffert, Gentit – Bracco (puis Chiarello), Colantonio, Pisu – Gourier (puis Marez), Porzi, Pompermeyer (puis Ranieri).

ÉPINAL: Mifsud – Tournemeule, Diop, Cadet, Souyadi – Mitew, Gaillot (puis Gehin), Chadili (puis Uhlrich) – Di Pinto, Milenkovic (puis Fournier), Villiére.

PARTAGER