Après l'ouverture du score précoce de Pisu, les verts auront eu plusieurs fois la possibilité de doubler la mise. Ici, un coup-franc de Kiffert qui ne donnera rien. Photo CSVE©
Après l’ouverture du score précoce de Pisu, les verts auront eu plusieurs fois la possibilité de doubler la mise. Ici, un coup-franc de Kiffert qui ne donnera rien. Photo CSVE©

Les Veymerangeois étaient sur tous les ballons en ce début de rencontre et ils allaient très rapidement être récompensés.

Pisu se retrouvait dans l’axe à l’entrée de la surface pour déclencher une frappe du gauche qui, avec l’aide du poteau, terminait sa course au fond du but de Suriani (3e). Ça partait du bon pied pour les locaux. Du côté des Déodatiens, l’entame était plus difficile, surtout que les Verts maintenaient la pression. À la demi-heure, une nouvelle solution s’offrait à Porzi mais sa frappe, premier poteau, était détournée par Suriani en corner. Saint-Dié n’arrivait pas à poser son jeu et souffrait toujours autant en défense. Après ce long passage à vide, les Vosgiens se montraient un peu plus courageux offensivement et présentaient quelques intentions avant la pause.

À la reprise du second acte, c’était les Vosgiens qui s’engageaient et occupaient le camp adverse. Sur le corner tiré par Da Silva, la reprise de volée de Hinik rasait le montant du but de Bersweiler. Quant aux Veymerangeois, ils opéraient à l’emporte-pièce et ils n’arrivaient pas à retrouver leur élan du premier acte. À l’heure de jeu, les changements de part et d’autre apportaient du sang neuf mais pour autant les débats ne montaient pas en puissance. Il fallait attendre la 75e pour voir les visiteurs égaliser. Le centre de Yapar était repris victorieusement de la tête par Da Silva sur la première occasion tranchante. La suite restait très crispée. La dernière solution appartenait à Guildorf mais sa frappe était renvoyée par le poteau à l’ultime seconde.

Le match:

VEYMERANGE – SAINT-DIÉ: 1-1 (1-0)

Stade du Buchel. 68 spectateurs. Arbitre: M. Kubler. Buts pour Veymerange: Pisu (3e), pour Saint-Dié: Da Silva (75e). Avertissements pour Veymerange: Guildorf (90e +3), pour Saint-Dié: Tref (31e).

VEYMERANGE: Bersweiler, Gentit, Bombino, Tardivon, Berardi, Lauziere, Pisu (Guildorf, 55e), Kiffert, Porzi (Marez, 77e), Da Cunha, Steinmetz (Colantonio, 60e).

SAINT-DIÉ: Suriani, Canin, M. Coulibaly (Sall, 68e), Lotfi, Mascarelli, Hinik, Tref (Belmekki, 68e), M. Turan (F. Turan, 68e), Yapar, Da Silva, A. Coulibaly.

Les réactions:

Christophe Granveaux, entraîneur de Veymerange: « Le résultat me laisse des regrets. Nous aurions dû plier la rencontre en première période. Nous avons raté au moins deux occasions franches. »

Dominique Lesse, entraîneur de Saint-Dié: « Nous avons développé un jeu moyen en première période. Au cours de la seconde, nous avons été bons et nous avons réussi à égaliser. »

L’essentiel de la 3ème journée:

Jeunesse. Comme celle de Lucas Pignatone, U19 à Amnéville et déjà double buteur en DH cette saison. Sa réalisation d’hier a permis à son équipe d’enchaîner une troisième victoire en trois matches et de garder la tête du championnat avec déjà 4 points d’avance.

Joli. Le doublé du Jarvillois Rigole, qui offre à la formation meurthe-et-mosellane une première victoire et à son auteur le trône du classement des buteurs.

Les buteurs:

4 buts: Rigole (Jarville).

2 buts: Akpoue (Lunéville), Anthony Babit (Saint-Avold), Bombino (Veymerange), Jospitre (Pagny), Pignatone (Amnéville), Poinsignon (Amnéville), Pulleu (Magny), Umbdenstock (Nves-Maisons), Yapar (Saint-Dié).

PARTAGER