Les Veymerangeois étaient en déplacement ce dimanche sur la pelouse du leader Montbronn pour le compte de la 19ème journée de DHR. Sous une température digne d’un mois de juillet (29°), les Verts se sont inclinés (ou plutôt faits voler) sur le score de 2 buts à 1, laissant filer quasi définitivement leurs adversaires du jour vers le titre de champion et la montée en DH. Un bon débarras ?

La 1ère mi-temps était équilibrée avec des Veymerangeois bien en place qui empêchaient les locaux de se procurer des occasions dangereuses sur le but de Bersweiler. Les hommes de Granveaux bénéficiaient de quelques situations intéressantes, notamment par Porzi, dont le tir qui prenait la direction des filets était bien capté par Christmann, le portier de Montbronn. Les coéquipiers du capitaine Klopp bénéficiaient également d’une série de corners sans toutefois trouver la faille. C’est donc sur le score logique de 0 à 0 que les deux formations réintégrèrent leurs vestiaires respectifs.

La seconde mi-temps démarrait à l’avantage des hommes du CSVE: Porzi s’enfonçait dans la défense rouge et blanche mais le portier local s’interposait (46e). Quelques minutes plus tard, les hommes de Granveaux bénéficiaient d’un bon coup-franc tiré par Berardi mais ce dernier jouait de malchance trouvait le poteau de Christmann qui n’avait pas esquissé le moindre mouvement (50e). Les locaux trouvaient finalement la faille à la 66ème sur un long dégagement du gardien Est-Mosellan, le numéro 9 remportant son duel avec Berardi avant de battre Bersweiler d’un tir croisé. Alors que les Veymerangeois poussaient pour revenir au score dans ce match hyper serré, les joueurs de Montbronn allaient bénéficier de l’incompétence ou plutôt de la condescendance du juge de touche qui trouvait bon de ne pas lever le drapeau alors que 3 joueurs de Montbronn étaient en position de très nette de hors-jeu sur le second but provoquant la fureur du banc et des joueurs Veymerangeois devant une telle escroquerie. Fait révélateur de cette parodie d’arbitrage une fois de plus en Moselle-Est, l’arbitre central accorda immédiatement après le coup d’envoi un pénalty pour le CSVE, transformé par Marez. Les dernières minutes ne changeaient rien à l’évolution du score et les Verts s’inclinaient donc sur le score de 2 buts à 1.

Il ne reste plus que 3 rencontres à disputer cette saison en DHR pour le CSVE: deux rencontres à domicile avec les réceptions prochaines de Boulay puis Hayange avant l’ultime déplacement Hagondange. Pour assurer mathématiquement le maintien des Verts en DHR pour la saison prochaine, il faudra gagner au minimum l’un de ces 3 matchs. En gagner 3 permettrait éventuellement d’accrocher une seconde place…

Dans la matinée de dimanche l’équipe C s’était imposée à Hayange sur le score de 2 buts à 1 et poursuit sa route en tête de son championnat, le titre n’est plus très loin pour les hommes de Chris Ackermann. En revanche, le maintien n’est toujours pas acquis pour l’équipe B du CSVE. Cette dernière, alors qu’elle menait 2 à 0 à 10 minutes de la fin face à Bure avec des buts de Falchi et Benetazzo, a encaissé 4 buts en 10 minutes et s’incline finalement 4 buts à 2 au Buchel.