La différence n’était pas flagrante entre Hayangeois et Veymerangeois. Photo RL
La différence n’était pas flagrante entre Hayangeois et Veymerangeois. Photo RL

HAYANGE – VEYMERANGE: 0-1. Hayange, pensionnaire de Promotion d’honneur, n’a pas démérité face à Veymerange, qui joue en DH. La différence n’était pas énorme et les visiteurs se sont imposés grâce à un but sur coup de pied arrêté.

D’entrée de jeu, les Veymerangeois se procurent la première occasion par Marez, mais son tir frôle le montant de Selles. À la 6e minute, Tedesco, sur coup franc, met en danger Bersweiler, le gardien visiteur. Le match s’emballe à la demi-heure de jeu. Yildiz voit sa reprise sauvée sur la ligne par Pévérini (29e), preuve que les Hayangeois ne sont pas complexés par la différence de niveau.

Sammartano opportuniste

Dans la foulée, Di Gregorio voit son tir des 18 mètres heurter le poteau local (32e). Une première période vierge en but mais de bonne facture, grâce notamment à la nouvelle recrue hayangeoise, Perval, omniprésent.

La deuxième période reprend sur le même bon rythme. Veymerange obtient un coup franc tiré par Di Gregorio pour l’opportuniste Sammartano, qui ne laisse aucune chance au portier hayangeois (0-1, 60e). Les locaux réagissent bien et se créent quelques opportunités mais s’exposent aux contres Veymerangeois.

Hayange aura plusieurs possibilités d’égaliser mais le gardien veymerangeois est dans un bon jour. Le pensionnaire de PH a livré son meilleur match de la saison et sort de la coupe avec les honneurs.

Le match:

HAYANGE – VEYMERANGE: 0-1 (0-0)

Stade Guy-de-Wendel. Arbitre: M. Sabatelli. But: Sammartano (60e).

Les équipes:

HAYANGE: Selles, Amena, Guti, Perval, Tacer, Masia, Tedesco, Yildiz Ozcem, Yildiz Ozgar, Ayyildiz, Yildiz Sidney, Acer, Da Rocha, Di Cana.

VEYMERANGE: Bersweiler, Vadala, Gentit, Peverini, Lénert, Bracco, Marez, Chiarello, Ranieri, Di Gregorio, Pompermeier, Lauziere, Sammartano, Guildorf.

Les réactions:

Christophe Granveaux, entraîneur de Veymerange: « Nous avons obtenu une victoire étriquée contre une bonne équipe qui aurait mérité de passer ce tour de Coupe de Lorraine. »

Martial Wirth, entraîneur d’Hayange: « Je suis très satisfait du comportement de mon équipe, que je tiens à féliciter. Dommage pour ce groupe de s’arrêter à ce stade de la compétition. »

PARTAGER