Comme l'an passé, les Verts ont décroché une nouvelle fois un bon match nul sur la pelouse de Magny. Photo archives CSVE
Comme l’an passé, les Verts ont décroché une nouvelle fois un bon match nul sur la pelouse de Magny. Photo archives CSVE

MAGNY – VEYMERANGE: 0-0. Magny et Veymerange auront eu leur mi-temps. Sans pouvoir concrétiser leur domination. Chaque équipe aura eu sa mi-temps et au final tout le monde semblait s’en satisfaire

Dominateur en première période, Magny n’aura pas trouvé la solution pour se défaire d’une solide et compacte équipe de Veymerange, avant de subir et se contenter d’un résultat nul.

Le début de la rencontre était très animé et, par deux fois, Bersweiler était sollicité par des tentatives de Dauphin et Chirre. Les locaux dominaient légèrement, se heurtant au bloc défensif visiteur bien en place à l’image de la frappe de Teixeira (28e) sauvée en corner, suivi d’un sauvetage sur la ligne. Pourtant, les visiteurs souffraient, sans vraiment laisser aux attaquants messins la possibilité de se créer de véritables occasions, si ce n’est juste avant le repos, un centre tir puissant de Chirre non cadré.

A la reprise, les partenaires de Tardivon, en jouant plus haut, puis en prenant le jeu à leur compte, présentaient un tout autre visage, obligeant les locaux à plus de prudence.

C’est ainsi que la frappe de Vadala, très offensif, était captée par Dropsy (47e). La première réelle occasion était cependant à l’actif de Seck (56e) qui manquait une belle opportunité en tirant à côté.

Dropsy déterminant

Les visiteurs, également, n’étaient pas plus heureux quand à la 56e minute, la limpide frappe de Colantonio était détournée sur la transversale par Dropsy. Il en était de même à l’heure de jeu pour Porzi qui ne su profiter du mauvais renvoi défensif local face à la cage vide. Les Messins venaient de trembler, après avoir perdu de leur superbe et le sens du jeu collectif. Ils reprenaient alors leur esprit, avec une reprise de Dauphin qui n’était pas assez appuyée pour inquiéter Bersweiler. Le coup franc lointain, frappé en force par Kiffert, échouait de peu à côté de la cage du gardien local. Veymerange obtenait ainsi un nouveau match nul qui s’avérait équitable pour les deux équipes.

Le match:

MAGNY – VEYMERANGE : 0-0
Stade du Plateau. 120 spectateurs. Arbitre: M. Becker (Sarre). Avertissements à Magny: Yavuz (70e); à Veymerange: Gentit (53e), Colantonio (66e ).

Les équipes:

MAGNY: Dropsy – Yavuz (Khelfaoui, 74e), Guyot, Tremlet, Teixeira – Nisi, Seck, Pulleu (Randriatsoaray, 65e), Chirre – J. Garofalo (C. Garofalo, 79e), Dauphin.

VEYMERANGE: Bersweiler – Vadala, Tardivon, Berardi, Gentit – Chiarello (Bombino, 84e), Kiffert, Colantonio, Chaussonnet (Porzi, 37e) – Gourier (Benetazzo, 77e), Dugrillon.

Les réactions:

Fidèle Amodéo, entraîneur de Magny: « Nous avons réalisé une bonne première mi-temps tout en manquant de lucidité. En seconde période, Veymerange nous a fait souffrir, heureusement que Dropsy nous sauve. Je pense que le résultat nul est équitable. »

Christophe Granveaux, entraîneur de Veymerange: « Dommage que la frappe sur la barre nous prive des trois points qui auraient été mérités à la vue de l’investissement de mes joueurs. On se contentera d’un bon point face à un favori. »

L’essentiel de la 3ème journée:

Pagny-sur-Moselle et Epinal sont au rendez-vous. Le premier a renversé Saint-Avold (3-1), après avoir été mené pendant une mi-temps, le second, a disposé de Lunéville (2-0). La prochaine journée proposera un choc intéressant entre Magny et les Pagnotins. En bas de tableau, le promu Trémery a du mal: Jarville en a profité sur le plus petit des écarts (1-0).

PARTAGER