Cette rencontre d’excellente qualité technique mais totalement fermée s’est déroulée le plus souvent sous une pluie battante. Pour sa saveur, elle aura manqué de l’essentiel: des buts. Entre deux formations posant bien leur jeu, les véritables occasions ont été rares de part et d’autre. Sur un coup franc de Cances, le capitaine Homécourtois Radicchi aurait pu ouvrir le score de près devant le but de Bersweiler mais son tir n’était pas cadré (18e). Smutny, le gardien local, devait boxer une frappe puissante de Da Cunha sur un autre coup de pied arrêté (38e).

Le jeu gagnait un peu en envergure au retour des vestiaires. Après avoir été dominés, les Mosellans prenaient les affaires en mains. Un nouveau coup de pied arrêté créait le danger mais Smutny se détendait bien sur le tir de Bombino (66e). Réplique des locaux avec un superbe geste technique de Schmitt, dont le ciseau retourné était détourné en corner par le dos de Berardi (70e).

Les locaux voyaient ensuite une formidable chevauchée de Sidi Mammar sur le flanc gauche mais Bersweiler venait impeccablement sauver dans les pieds de son adversaire (75e). Un corner délivré par Sessa fusait le long des buts visiteurs, Zanghini et Sidi Mammar manquant d’un cheveu cette balle de match (80e). Enfin, Bersweiler montrait toute sa maîtrise en arrêtant un tir de Zanghini décalé sur l’aile droite par Cances (85e).

PARTAGER