L’aventure en Coupe de Moselle vient de prendre fin pour l’équipe B. Les Verts aux été éliminés par Saint-Avold lors de la cruelle séance de tirs au but alors que les deux formations étaient à égalité (2-2) au bout du temps réglementaire. Même si la déception est logique dans le camp Veymerangeois, il faudra vite relever la tête et l’emporter dès dimanche à Fontoy pour assurer mathématiquement le titre de champion et la montée qui l’accompagne.

Lors de cette rencontre de Coupe de Moselle, les nombreux spectateurs ont pu assister à deux mi-temps bien distinctes. La première, totalement à l’avantage de Saint-Avold, aura vu les visiteurs dominer des Verts manquant d’agressivité et de créativité dans le jeu. Bien que dominateurs, les Rouges ne se procuraient pas de situations dangereuses mais bénéficiaient d’un maximum de réussite en inscrivant deux buts coup sur coup sur leurs deux réelles occasions. Côté Veymerangeois, on a du mal à se trouver, on commet trop de fautes et on manque d’agressivité. Malgré une demie douzaine de corners concédés par les visiteurs, les réservistes ne parvenaient pas à trouver la faille et c’est on ne plus logiquement que les hommes de Daniel Poulet rentrèrent dans leur vestiaire avec un retard de deux buts.

Conscient de la qualité moyenne de leur première période, les Veymerangeois revenaient sur le terrain avec de toutes autres intentions. Ils prenaient la direction des opérations obligeant les visiteurs à défendre de plus en plus bas. De plus en plus pressants sur le but Naborien, les Verts finissaient par trouver la faille grâce à un but de Warnier qui marquait de près. Ils continuaient à mettre ensuite la pression sur la défense de Saint-Avold qui tenait bon jusqu’à la 85e minute. C’est à ce moment là que Lascaux était fauché dans la surface par le gardien visiteur qui n’écopait étrangement que d’un carton jaune alors qu’il était en position de dernier défenseur. Marez avait la lourde tâche de remettre les deux formations a égalité et ne tremblait pas au moment de ramener les Verts dans le droit chemin. Les 5 minutes de temps additionnel ne changeaient plus rien au tableau d’affichage et c’est donc une séance de tirs au but qui allait départager les deux équipes pensionnaires de 2ème division.

A ce petit jeu, ce sont les Naboriens qui se sont montrés les plus habiles, réussissant 4 tirs aux buts sur 5. Côté Veymerangeois, si Bouret, Lascaux et Gonzalez ont fait trembler les filets, Benetazzo et Marez n’ont malheureusement pas eu cette chance, laissant repartir la formation de Moselle-Est avec le ticket pour les demi-finales.

PARTAGER