Particulièrement sollicité, Bersweiler, le portier de Veymerange, a fini par laisser filer le ballon au fond de ses filets. Le leader du championnat tombe de haut. Photo archives RL
Particulièrement sollicité, Bersweiler, le portier de Veymerange, a fini par laisser filer le ballon au fond de ses filets. Le leader du championnat tombe de haut. Photo archives RL

Tremblement de terre à Soucht ! Le dernier du championnat a battu le leader sur la plus petite des marges. Un score de 1-0, suffisant pour mettre à genoux Veymerange, totalement méconnaissable hier après-midi.

Par un temps enfin ensoleillé, le fidèle public local a eu du mal à reconnaître le premier et le dernier de la classe. Bien placé devant le but, Buch (3e) ne parvient pas à reprendre un centre impeccable. Puis Muller (6e) loupe un pénalty concédé par Fazari alors que Bersweiler est pris à contre-pied. Très brouillons, les visiteurs se font encore une grosse frayeur sur… une passe en retrait de Fazari (9e) pour son gardien qui déserte sa cage, le ballon roulant de peu à côté du poteau ! L’entraîneur Veymerangeois Christophe Granveaux sermonne ses joueurs.

Les « blancs » ne se montrent vraiment dangereux que sur un solo côté droit de Suchowierch (27e): son centre longe la ligne de but pour finir en corner. Un autre bon centre de Steinmetz ne connaît pas plus de succès (33e). De son côté, Soucht insiste mais manque de réalisme. Un excellent tir centré de Muller n’est pas exploité puis, sur un tir contré, le ballon arrive sur Studer mais sa tête n’est pas assez appuyée pour surprendre Bersweiler (34e). Celui-ci essaye de rassurer ses coéquipiers en captant de façon autoritaire un tir puissant de Muller (41e). Une percée de Buch (42e) est annihilée au dernier moment et Lenhardt, qui suit, n’a pas plus de chance que lors des tentatives précédentes. Son tir passe, là aussi, à côté du but. La mi-temps se termine sur une frappe des 20 mètres de Steinmetz pour Veymerange qui passe au-dessus de la cage Souchtoise (45e).

Leader méconnaissable

Après la pause, le leader, méconnaissable, sort enfin de sa réserve. Une frappe de Gourier est repoussée par le portier maison (50e). Mais les actions locales sont plus tranchantes. Un joli « une-deux » entre Buch et Creusat (57e) est de nouveau dégagé in-extremis devant le but. Morian met sur orbite Muller (58e) et Bersweiler doit s’y reprendre à deux fois pour garder ses buts vierges.

La réaction Veymerangeoise se limite à une tête mal ajustée de Gentit (63e) sur un long centre. Sur un nouveau centre de Buch, Muller se démène mais n’arrive pas à armer correctement son tir. Les nombreux efforts de Soucht sont enfin récompensés à la 69e lorsque Studer part seul au but pour battre Bersweiler. Le leader était logiquement puni… A noter 2/3 occasions nettes pour les Veymerangeois en fin de rencontre mais plusieurs exploits successifs du gardien de Soucht empêchent le cuir de filer au fond des filets. L’US Soucht stoppe donc la série Veymerangeoise de 11 matchs sans défaite, exactement un an jour pour jour après avoir également mis fin à la série des hommes de Granveaux la saison passée: en effet, le 7 avril 2012, les Souchtois infligeaient un sévère 4-2 aux Veymerangeois.

Les réactions

Christophe Granveaux (entraîneur de Veymerange): « Victoire méritée d’une équipe de Soucht beaucoup plus volontaire. Il n’y a vraiment aucune excuse pour nous. »

Christian Bach (entraîneur de Soucht): « Malgré les résultats négatifs qui s’enchaînaient, une grande solidarité de l‘équipe persistait. On a démontré aujourd’hui nos qualités qui nous permettent de gagner des matchs. La première mi-temps était largement pour nous. Après, c’était plus dur mais on jouait quand même contre le leader. »

L’essentiel de la 17ème journée

En chutant à Soucht, le dernier du championnat de DHR, Veymerange cède sa place de leader à Farébersviller, vainqueur de son duel à six points face à Hagondange.

La course au maintien réserve encore son lot de surprises après le match nul entre ces deux mal classés que sont Forbach 2 et Homécourt. En ayant fait 1-1 hier après-midi, les deux équipes conservent leurs chances de se maintenir. Mais Forbach 2 aura un match très délicat la semaine prochaine en affrontant le nouveau leader Farébersviller, vainqueur hier de Hagondange après quatre matchs sans réussite.

Thionville reste en grand danger après sa défaite contre Trémery. Et si le club affronte Soucht dimanche prochain, rien n’est indiqué qu’il gagnera. D’autant que Soucht est revigoré par sa victoire face à l’ancien leader Veymerange.