Les Verts accueillaient aujourd’hui leurs homologues du CS Homécourt pour le compte de la 7ème journée de championnat. Les hommes de Ghezzi, qui avaient entamé leur redressement en championnat les semaines passées en battant successivement Creutzwald et Fameck, ont confirmé leur renouveau en s’imposant 2 buts à 0 face à la formation entraînée par Dominique Castagna.

Après une entame de match équilibrée puis une légère domination des visiteurs, les Veymerangeois ont peu à peu pris le dessus sur leurs adversaires et ont logiquement ouvert la marque aux alentours de la demie-heure de jeu. Suite à une touche de Risse côté gauche suivi d’une astucieuse déviation de Marez, c’est Porzi qui héritait du cuir et qui envoyait une puissante frappe à l’entrée de la surface qui faisait mouche. Moins d’une dizaine de minutes plus tard, c’est Guildorf qui doublait la mise en reprenant de la tête un coup-franc de Steinmetz mais le but fût refusé pour une position de hors-jeu de Tardivon alors que le but aurait dû être validé (le juge de touche s’en excusa d’ailleurs à la mi-temps). Peu après, c’est ce même Guildorf qui adressait un coup-franc vicieux qui semblait filer le long du poteau gauche de Medri, le portier Homécourtois, mais ce dernier parvint in-extremis à repousser le ballon sur Marez dont la reprise ne trouvait pas le cadre. C’est donc sur cet avantage d’une unité que la fin de la première période fût sifflée par Monsieur Grimm, l’arbitre de la rencontre.

En seconde mi-temps, l’objectif était pour les hommes de Ghezzi de se mettre à l’abri en marquant un second but, rapidement si possible. Ce fût chose faite à la 52e quand Tardivon coupa de la tête au premier poteau un coup-franc millimétré de Da Cunha. Les visiteurs, de plus en plus crispés, commettaient de nombreuses fautes et, sur un début de une-deux entre Steinmetz et Tardivon, ce dernier fût victime d’une grossière faute qui aurait mérité plus qu’un simple avertissement. Au lieu de ça, après un échange de mots, c’est Tardivon qui fût injustement expulsé en lieu et place du vrai fautif… Les visiteurs poussaient en fin de match mais ne se montraient pas dangereux grâce une nouvelle fois à une défense Veymerangeoise impeccable. Le score n’évolua finalement plus et le CSVE signait donc sa 3ème victoire d’affilée.

Une victoire importante
qui replace directement les Veymerangeois en tête du classement en terme de points, leur deuxième place effective étant uniquement due à une différence de buts légèrement défavorable par rapport à Hagondange, classé 1er après sa victoire dans le même temps face à Fameck. Dimanche prochain, il faudra se déplacer sur le terrain de Saint-Avold avec un coup d’envoi toujours fixé à 14H30, si le temps ne nous joue pas un mauvais tour d’ici là.

Concernant les autres équipes du club, chez les séniors, l’équipe réserve s’est inclinée à l’ultime seconde sur la pelouse du SC Terville (1-0). Les hommes de Poulet sont 7èmes. L’équipe C a quant à elle une nouvelle fois déclenché une avalanche de buts en battant Hayange au Buchel 5 buts à 1. Ackermann, Coquard, Boucheraki et un doublé de Nowicki ont scellé le sort de la rencontre. Chez les équipes de jeunes, la formation U19 de Régis Sonntag s’est inclinée pour la première fois de la saison face à Villerupt (3-0). Les U17 DHR de Pascal Ianigro ont connu eux aussi la défaite face à Amnéville sur le score de 4 buts à 1. Du côté des résultats positifs, les U15 de Fred Galissot sont allés chercher le point du match nul (1-1) sur la pelouse de Alliance 2008. Et comme souvent, la perf’ du dimanche côté jeunes est à mettre à l’actif des U13 d’Abel Bouziouane qui ont cette fois battu les voisins d’Hettange sur le score de 7 buts à 2, tandis que l’équipe 2 s’est également imposée face à Hettange 1 but à 0. Bonne semaine à tous.

PARTAGER