Les Verts sont en difficulté en ce début de championnat avec 3 défaites et 0 point au compteur. Photo archive CSVE
Les Verts sont en difficulté en ce début de championnat avec 3 défaites et 0 point au compteur. Photo archive CSVE

VEYMERANGE – NEUVES-MAISONS: 1-2. D’entrée, le jeu en mouvements des protégés de Youssef Moustaïd mettait en danger des Veymerangeois incapables d’imposer le leur. Dépassés en milieu de terrain, les joueurs de Manu Peixoto souffraient et se montraient stériles offensivement. Certes, Veymerange était mal payé sur un raid en solitaire de Guildorf (15e), mais dans l’ensemble, c’était les Néodomiens qui monopolisaient le ballon. Bersweiler et ses défenseurs sauvaient bien leur but face à Christophe Parisot et Henry (17e), mais ne pouvaient rien sur la frappe d’Angioni (0-1, 28e). Juste avant le repos, Naguez était malheureux, son tir tutoyant le poteau de Vautrin et pour Veymerange, la suite se présentait mal.

Contraints de réagir, les partenaires de Bersweiler reprenaient les débats de belle manière. Sammartano, servi plein axe, ne laissait aucune chance à Vautrin (1-1, 48e). Les Mosellans respiraient mieux et Naguez obligeait même le gardien Néodomien à une intervention décisive (53e). Hélas, la suite allait être moins rose. A la suite d’un léger cafouillage dans les seize mètres, l’arbitre accordait un penalty peu évident. Umbdenstock le transformait (1-2, 61e) et les esprits s’échauffaient. Les deux équipes terminaient la rencontre à dix et malgré beaucoup de volonté, Veymerange s’inclinait une troisième fois.

Le match:

VEYMERANGE – NEUVES-MAISONS: 1-2 (0-1)

Stade de Thionville/Guentrange. Arbitre: M. Toulliou. Buts pour Veymerange: Sammartano (48e); pour Neuves-Maisons: Angioni (28e), Umbdenstock (61e sp). Avertissements à Veymerange: Sammartano (42e), Peverini (56e), Guildorf (58e), Di Grégorio (61e); à Neuves-Maisons: Sekkour (56e). Exclusions à Veymerange: Colantonio (62e); à Neuves-Maisons: Umbdenstock (62e).

Les équipes:

VEYMERANGE: Bersweiler – Vadala, Peverini, Margouet (Bracco, 71e), Berardi – Chiarello, Colantonio, Naguez, Di Grégorio (Bouret, 68e) – Sammartano, Guildorf (Walerczyk, 75e).

NEUVES-MAISONS: Vautrin – Schemmel, Aït Akka, Martinez (Lotfi, 35e), Collard – C.Parisot, Borzacchiello, Umbdenstock, Henry (Ben Harja, 80e) – Sekkour (C. Parisot, 55e), Angioni.

Les réactions:

Manu Peixoto (entraîneur de Veymerange): « Nous avons fait une mauvaise première mi-temps. En seconde période, on rentre mieux dans la partie et on revient au score. Malheureusement, ce penalty a tout changé. C’est rageant. »

Youssef Moustaid (entraîneur de Neuves-Maisons): « Franchement, je pense que nous avons mérité cette victoire. Nous avons fourni une bonne première mi-temps. La seconde était un peu moins brillante, mais à l’arrivée nous prenons les trois points. »

L’essentiel de la 3ème journée:

Trois poteaux, un penalty raté et Trémery rentre bredouille de son déplacement (frustrant) à Sarreguemines (3-0). Des Sarregueminois qui ont inscrit trois buts sur leurs trois occasions. Ils peuvent savourer leur place de dauphin de Lunéville qui s’est imposé sur le terrain de l’APM (1-3) et seule équipe à avoir remporté toutes ses rencontres.

Tout le contraire de Veymerange. En s’inclinant face Neuves-Maisons (1-2), les Mosellans ont concédé leur troisième défaite en autant de rencontre.

PARTAGER