Républicain Lorrain du 07/06/2011 – Veymerange nous avait habitués au succès et à la sérénité. Tout tourne. Ce week-end, on a appris le départ du président Marc Berardi, un homme qui aura laissé une belle marque et une impulsion : « Je viens de créer une entreprise au Luxembourg. J’ai besoin de temps. Mais je ne me cache pas derrière cette excuse pour expliquer ma démission. Il y a de la lassitude, de la déception aussi. On compte trop souvent sur les mêmes. Je crois que le moment est approprié pour passer les rênes. Qui va me succéder ? Je ne le sais pas mais une solution interne est à privilégier ».

Dimanche, l’équipe B malgré sa victoire en bout de match sur Boulange (2-1) n’aura pu éviter la relégation. Là aussi, Marc Berardi se dit déçu. « On aurait pu terminer tranquillement dans le milieu du tableau mais il aurait fallu que tout le monde joue le jeu ». L’entraîneur Daniel Poulet a connu tous les problèmes que connaissent les coaches des réserves : « J’ai des regrets. On paie le manque de présence aux entraînements. Il va falloir remonter de suite ».

PARTAGER