Les joueurs de Gérald Ghezzi ont laissé filer des points, hier contre Soucht. Un léger coup d’arrêt. Les Veymerangeois n’ont pas réussi à enchaîner sur leur bonne dynamique, après leur belle victoire en Coupe de Lorraine (0-1) contre Audun-le-Tiche, le week-end dernier.

Les protégés de Gérald Ghezzi sont tombés sur une équipe Souchtoise qui se présentait dans un schéma très défensif. Benjamin Marez s’essayait pourtant sur une frappe croisée qui passait toutefois au-dessus de la cage de Hoppé, tout comme Guildorf qui croisait trop son essai. L’initiative visiteuse se situait vers la fin de la première période. Etzel frappait à bout portant mais, là aussi, le ballon passait à côté du but de Bersweiler.

Des Souchtois maladroits

Au retour des vestiaires, les occasions rataient se succédaient de part et d’autre. Ainsi tour à tour, Da Cunha puis Gonzalez ne trouvaient toujours pas l’ouverture. Les Souchtois, quant à eux, étaient privés de l’ouverture du score à l’heure de jeu. Risse suppléait, sur la ligne de but, son propre gardien Bersweiler, sur une frappe anodine de Leismann. Au final, les deux équipes se contentaient du match nul, qui au vu de la rencontre parait assez logique.

Creutzwald aux commandes

Creutzwald prend ses distances avec ses poursuivants dans le groupe A. Faciles vainqueurs de la lanterne rouge, Boulay, sur le score de 3 à 0, les Creutzwaldois comptent désormais deux points d’avance sur Hagondange, lui aussi, vainqueur sans difficulté de Marienau sur le même score. Mais attention, Hagondange, compte un match de moins.

Derrière Creutzwald, le leader, tout le monde se tient en vingt-et-un points. Ainsi Hagondange, Veymerange, Montbronn et Sarrebourg peuvent encore prétendre en une possible montée. Même Fameck et ses dix-neuf unités semble encore en course.

PARTAGER