Le CS Veymerange recevait aujourd’hui la formation d’Audun-le-Tiche pour le compte de la 7ème journée de championnat. Après la victoire à l’extérieur engrangée la semaine passée à Algrange, il s’agissait pour les Verts de confirmer à domicile face à Audun avec une équipe quasiment identique à celle qui a été alignée dimanche passé au stade du Batzenthal. Seul changement notable, la titularisation de Guildorf en lieu et place de Porzi, blessé, et la présence dans le groupe de Foukahi pour palier à l’absence de Steinmetz, suspendu.

Le début de rencontre était légèrement à l’avantage des visiteurs qui avaient une possession de balle légèrement supérieure et ces derniers ne tardaient pas à se créer une première occasion nette. Sur un centre qui voyait le cuir circuler de la droite de la surface Veymerangeoise vers la gauche, un joueur d’Audun libre de tout marquage armait une frappe puissante à l’angle de la surface qui heurtait la barre de Bersweiler avant de ressortir. Les hommes de la doublette Ghezzi/Granveaux subissaient le rythme des visiteurs mais allaient tout de même faire basculer la rencontre en leur faveur. Sur une belle ouverture de Chaussonnet, Guildorf enchaînait amorti poitrine, frappe instantanée et voyait le cuir finir au fond des filets après avoir heurté le montant droit du portier visiteur. Après ce but, les locaux prenaient l’ascendant sur les joueurs de Gilbert Freis et auraient pu doubler la mise peu de temps par l’intermédiaire de Chaussonnet mais ce dernier voyait sa frappe un peu trop timorée captée par le portier Audunois. C’est alors qu’intervenait le tournant du match: suite à une perte de balle Veymerangeoise au milieu de terrain, un attaquant d’Audun partait seul au but avant d’être stoppé irrégulièrement par Bersweiler dans sa surface. L’arbitre du jour infligeait une double sanction aux Verts en accordant un pénalty à Audun et en expulsant le portier du CSVE. C’est Sébastien Klopp, l’emblématique capitaine Veymerangeois, pas totalement remis de sa blessure, qui eût la lourde tâche d’entrer en jeu pour suppléer Bersweiler et tenter de stopper ce pénalty. Pris à contre-pied, ce dernier ne pouvait rien et les Jaune et Noir égalisaient aux environs de la demie-heure de jeu. Réduits à 10 et avec un joueur de champs dans le but, on commençait alors à envisager le pire côté Veymerangeois. Mais ces derniers n’eurent pas le temps de gamberger en reprenant rapidement l’avantage par Gentit qui plaçait une tête lobée hors de portée de portier visiteur suite à un corner de Da Cunha. La pause était sifflée sur ce score de deux buts à un en faveur des Verts.

Au retour des vestiaires, nouveau coup d’accélérateur du côté du CS Veymerange. Un corner était obtenu suite à un déboulé côté droit de Guildorf qui voyait sa frappe lourde déviée au dessus de la barre par le dernier rempart Audunois. Sur le corner botté par Da Cunha, Bombino s’élevait plus haut que tout le monde mais voyait sa tête heurter le poteau d’Audun et ressortir avant d’être dégagée. En dépit de leur infériorité numérique, les Veymerangeois se montraient meilleurs que leurs adversaires dans tous les compartiments du jeu. Asphyxiés par cette équipe plus volontaire, les Audunois encaissaient un 3ème but suite à un nouveau déboulé de Guildorf, décidément en très grande forme cet après-midi. Ce dernier, parti à la limite du hors-jeu dans son couloir droit, embarquait les défenseurs avec lui avant de remiser tranquillement en retrait pour Da Cunha qui avait tout le loisir de battre le gardien visiteur pour le 3 buts à 1. Malgré cet avantage, les hommes du tandem Ghezzi/Granveaux ne lâchaient rien et se battaient sur chaque ballon pour empêcher Klopp de se retrouver en difficulté. Ce dernier a finalement, grâce à sa défense, passé une seconde période très tranquille mais il s’illustra en effectuant une claquette-réflexe sur une frappe dans la surface puis en se montrant autoritaire sur le corner qui s’en suivit en éloignant le danger du poing ! En toute fin de match, alors que les Audunois ne se montraient plus réellement concernés, Falchi qui rôdait dans la surface récupérait la sphère dans les pieds d’un défenseur inattentif et fusillait une dernière fois le portier visiteur à bout portant pour clôturer le score.

Avec cette belle victoire 4 buts à 1 obtenue en infériorité numérique, les Verts retrouvent désormais des couleurs au classement et se positionnent à la 4ème place à égalité de points avec Fameck (11). Se profile désormais à l’horizon un déplacement périlleux à Forbach contre une équipe qui affiche la réussite du promu avec 5 victoires, 1 match nul et 1 défaite et qui est actuellement sur une belle série (en cours) de 4 victoires consécutives.

Galerie photo de la rencontre:

PARTAGER