Untitled-1

Aucune équipe du CSVE engagée en compétition officielle ce week-end n’a perdu. Entre soleil et pluie, les équipes vertes se sont démenées pour ramener des victoires et deux nuls. Un nul dans un match plein de la A très abouti dans lequel il aura juste manqué un but. Un nul de la B qui paie cash un dernier quart d’heure à côté du jeu.

Après le match de Pagny, nos Verts avaient envie de montrer qu’ils étaient capables de reproduire un match plein ainsi qu’en montrant qu’ils avaient retenu les leçons de cette courte défaite. Chose faite face à Lunéville. Un match plus abouti dans le jeu, avec autant d’envie et surtout une plus grande concentration sur les coups de pied arrêtés. Quand les matchs sont aussi serrés il suffit d’un rien pour faire basculer la rencontre. Comme ce genre de détail. Aujourd’hui la performance a été à la hauteur des attentes. Un jeu construit. Des principes mis en place à l’entraînement qui commencent à donner des résultats. Positif pour l’avenir. Seule manque la réussite offensive. La faute aujourd’hui au portier de Lunéville qui s’interpose à deux reprises sur de très belles frappes. Cependant il y avait la place pour chercher trois points. Bientôt. C’est certain.

Ce groupe de 14 avait vraiment de l’allure. Les entrées de Ranieri pour apporter de la vivacité en seconde période et de Bombino pour bénéficier de son jeu de tête lors des phases arrêtées défensives en fin de rencontre auront aussi participé à cette prestation. Seul Peverini n’aura pas foulé la pelouse du Buchel dans ce match qui aura éprouvé les nerfs des coachs… difficile d’opérer des changements. Mais ce n’est que partie remise. C’est certain. Pour ce type de prestation il faut être 14 et le mérite en revient à tous. Juste pour vous montrer que même les gros se méfient de Veym’, Lunéville s’est déplacé avec trois milieux défensifs avant d’en faire rentrer un quatrième en fin de rencontre. Le plus difficile maintenant pour nous, reproduire ces prestations pour retrouver toute la sensation de plaisir que cela procure. Entraînement, entraînement et encore entraînement. Un zeste d’engagement et un glaçon d’abnégation. La clé.

Pour ce dernier match au Buchel pour la A dans ce vestiaire, le bénano n’aura pas raisonné. Toutefois les visages étaient illuminés de la prestation convaincante réalisée. Un adieu à ce vestiaire en compétition officielle pour la A avant qu’il ne soit rasé, les prochains matchs de la A se déroulant à Guentrange jusqu’à sa démolition. Enfin normalement… sauf si le FC Metz décide d’ici là de venir faire un autre match amical sur cette pelouse. Un adieu plein de promesses avant de saluer l’arrivée des nouveaux vestiaires, plus conformes au statut de cette division et moins abîmés par le temps qui passe. Bravo pour ce match. Le plus abouti dans le jeu de ces deux dernières années. Je ne sais pas ce qu’écrira le journaliste du Répu demain mais ce n’est pas Lunéville qui aura été moins fort, c’est Veym’ qui a haussé son niveau de jeu.

De son côté la B se déplaçait à Anzeling. Comme cela arrive parfois, un match piège entre une équipe du haut de classement et du bas de classement. Après avoir pris le match dans le bon sens en menant 3-1, l’équipe s’est désorganisée toute seule en perdant le fil du match. Deux buts concédés dans le dernier quart d’heure et une fin de rencontre à 10 contre 11 (suite à un 10 minutes pour contestation). On peut toujours s’attendre dans un championnat à perdre ce genre de match sur un coup de dé. On peut se consoler en se disant que c’est un nul. Joker consommé. Mais il faudra se remettre rapidement dans le bon sens, le prochain match sera déjà un premier tournant de ce championnat qui n’en connaîtra pas beaucoup d’autres.

Plus tôt dans la matinée, la C était opposée à l’US Yutz. Un match bien contrôlé avec une équipe visiteuse qui jouait étrangement. Parfois regroupée derrière puis qui subitement explosant à 6 en attaques avec un pressing assez fort. Surprenant. Un but au bout de deux minutes de jeu, un second avant la pose et un troisième en fin de partie, le tout pour une prestation convaincante. La défense verte n’aura pas trop été soumise à une énorme pression même si le gardien de la C se sera fait percuter par des joueurs visiteurs autant de fois qu’il aura touché le ballon sur des frappes. Il semble qu’il soit difficile d’ajuster une trajectoire de course sur un synthétique humide. Comme l’ont commenté les visiteurs, Veym’ avait aligné Barthez et Giresse, forcément ça force le respect. Enfin l’essentiel est là, trois points. L’aventure continue.

Rapide passage par les autres équipes vertes. Les U19 s’imposent de fort belle manière 4-2 à Clouange. Une très belle prestation pour nos jeunes. Toutefois, il semblerait que la sortie du terrain a été rendu quelque peu tumultueuse. Le principal est là aussi. Trois points. Pour le reste, un petit compte-rendu de cette sortie de terrain est attendu lundi en réunion d’éducateurs pour mieux comprendre ce qui s’est passé dans ce stade dont il semble qu’il soit parfois difficile de sortir. De leurs côtés les U18 s’imposent 2-1, les U17 12-0, les U13-1 2-1, les U13-2 se qualifient pour leur prochain tour de Coupe de fort belle manière. Pour leur compte, les U11 ont eu aussi brillé dans leurs rencontres pour toutes les équipes engagées. Les U15 eux participaient à la détection du District, une victoire et une défaite. Pour le plaisir de jouer.

Samedi ensoleillé, dimanche pluvieux, une belle série de points glanés et un match très encourageant contre Lunéville dans un championnat de DH désormais coupé en deux… De quoi être satisfait. Bravo à tous. Coachs, dirigeants et joueurs.

PARTAGER