Dugrillon a beaucoup tenté face à ses anciens partenaires. Sans réussite. Photo RL
Dugrillon a beaucoup tenté face à ses anciens partenaires. Sans réussite. Photo RL

VEYMERANGE – LUNEVILLE: 0-0. Les Veymerangeois de Christophe Granveaux ont récolté un bon point hier face à Lunéville.

C’est un bon point qu’ont pris, pour leur retour au Buchel, les Verts de Christophe Granveaux. Un point d’ailleurs qui aurait pu faire des petits si Veymerange s’était montré plus réaliste.

Face à une équipe Lunévilloise privée de plusieurs titulaires comme Legrand, Anthony Goncalves ou Jemaaoui, Veym’ ne se cachait pas et la partie était équilibrée, Boul se faisant une frayeur devant Tardivon, surpris (11e). Les équipes se partageaient sur un rythme enlevé la possession du ballon et les situations. A Umbdenstock qui inquiétait Bersweiler (15e), les Thionvillois répliquaient par une belle action à trois se terminant par un centre de Chiarello qu’interceptait le gardien visiteur et surtout par une belle envolée de Dugrillon, l’ex-Lunévillois, qui embrouillait ses anciens partenaires avant d’obliger Boul à une belle parade (44e).

De retour sur le terrain, Lunéville appuyait plus fort, s’offrant, sur un coup franc, un but signé André, embusqué au deuxième but, refusé pour un hors-jeu. Les deux équipes continuaient à placer des banderilles. Sans conclure. Ranieri mettait en position Chiarello juste avant l’heure de jeu, Dugrillon s’écroulait dans la surface de réparation, Ranieri puis Pisu alertaient Boul, mais rien n’y faisait.

La partie était des plus ouvertes et sur un cafouillage, consécutif à un coup franc de Diemunsch, André, bien placé, manquait le cadre de Bersweiler.

Le match:

VEYMERANGE – LUNÉVILLE : 0-0

Stade du Buchel. 80 spectateurs. Arbitre : M. Schneider (Rhénanie). Avertissements à Veymerange: Chiarello (18e), Tardivon (61e), Berardi (88e); à Lunéville: Caron (79e).

Les équipes:

VEYMERANGE: Bersweiler, Vadala, Gentit, Tardivon, Berardi, Chiarello, Dugrillon, Colantonio, Guildorf (Ranieri, 45e), Pisu (Bombino, 82e), Porzi.

LUNÉVILLE: Boul, Nsimba, Pileggi, Bezon, André, Diemunsch, Allan Goncalves, Bousba, Umbdenstock, Drif (Caron, 77e), Rodrigues (Jospitre, 70e).

Les réactions:

Christophe Granveaux (entraîneur de Veymerange): « Nous sommes en progrès. Nous confirmons nos belles prestations contre les gros comme Magny et Pagny. Mais il nous manque le déclic devant ».

Eric Braun (entraîneur de Lunéville): « Nous payons cher nos nombreuses absences. Notre animation offensive était insuffisante pour prendre le meilleur sur une bonne équipe de Veymerange ».

L’essentiel de la 6ème journée:

Six sur six. Pagny ne faiblit pas en ce début de championnat. Attendus comme prétendant au titre et à la montée, les Pagnotins ne déçoivent pas. Trémery leur a pourtant donné du fil à retordre. Mais les hommes de Romuald Giamberini s’en sont bien sorti devant leur public (2-0). Troisième réalisation de la saison pour le Pagnotin Mauger. 18 points sur 18 possibles, le bilan comptable est parfait pour le moment pour le solide leader.
Magny se balade. Le carton du week-end est à mettre à l’actif de Magny. 7-0, dont un quadruplé de Dauphin (qui passe en tête du classement des buteurs): les Messins s’en sont donnés à coeur joie face à Neuves-Maisons. La lanterne rouge, qui n’a toujours pas remporté le moindre match, avait déjà pris l’eau avant la mi-temps (3-0).
A domicile en plus ! Saint-Avold l’attendait depuis longtemps cette première victoire. Elle est enfin arrivée hier. Devant leur public, les Naboriens ont dominé les Meusiens de Bar-le-Duc (2-0) et font une bonne opération au classement (neuvièmes avec cinq points).

PARTAGER