Hagondange – Veymerange (archives) © Photo CSVE

Rentrée difficile pour les Hagondangeois, qui enchaînent un deuxième revers d’affilée.

HAGONDANGE – VEYMERANGE: 1-4. Pied sur le ballon durant toute la rencontre, le CSVE n’a pas tremblé pour s’offrir une victoire facile et maîtrisée sur le terrain hagondangeois.

Si le début de la rencontre se résumait à une bataille au milieu de terrain pour conserver le ballon, les premiers à se mettre en avant sont les locaux Hassani et Stoll qui tentent leur chance de loin (11e , 12e). Ce bon élan ne leur sera finalement pas profitable car c’est Veymerange qui inscrit le premier but dix minutes plus tard par l’intermédiaire de Ranieri qui suit bien une frappe sur le poteau pour effacer toute la défense et marquer dans le but vide (0-1, 25e).

Mais il ne pourra rien face au cafouillage de l’arbitrage sur le second but, M. Charton ayant décidé de continuer l’action alors que son assistant avait levé son drapeau pour une position de hors-jeu. Justin avait eu le temps de glisser le ballon dans le but. (0-2, 37e).

Revigorés par ce fait de jeu, Hagondange pousse pour essayer de recoller au score mais rien n’y fait. Dès le retour des vestiaires, c’est Vadala qui profite des errements défensifs pour aligner le gardien rouge et noir. (0-3, 53e). Le baroud d’honneur des locaux arrivera en toute fin de match, Zeroc étant à la retombée d’un sublime centre, et trompant Belissont jusque-là impeccable (1-3, 77e).

Finalement, c’est Vadala qui n’aura qu’à pousser le ballon dans le but, profitant d’une belle action offensive (1-4, 81e).

Le match

Stade de la Cité. Environ 100 spectateurs. Arbitre: M. Charton. But pour Hagondange: Zeroc (77e); pour Veymerange: Ranieri (25e), Justin (37e), Vadala (53e , 81e).

Les réactions

Joris Di Gregorio, entraîneur de Veymerange: « On est bien rentré dans le match. On a été bon techniquement et discipliné toute la première mi-temps en concrétisant nos deux grosses occasions. La seconde période a été un plus difficile mais nous avons bien contrôlé pour décrocher notre première victoire. »