Zeroc (au centre) s’est exprimé le premier mais Tardivon (à gauche) lui a répondu en fin de match. Photo RL
Zeroc (au centre) s’est exprimé le premier mais Tardivon (à gauche) lui a répondu en fin de match. Photo RL

Hagondange a cédé à la 89e minute et laissé filer une victoire qui lui tendrait les bras dans le choc entre leaders, contre Veymerange.

Julien Trapp et Grégory Ferri ont dû ruminer toute la nuit leurs deux occasions gâchées contre Veymerange. Entre le tir excentré du premier qui a filé en corner (78e) et l’incroyable raté du second devant un but ouvert (80e), deux formidables possibilités de break se sont envolées pour Hagondange qui trouvera, plus tard, matière à les regretter.

Dans une ambiance de vuvuzelas, ce choc entre prétendants à la DH a offert une belle empoignade sur le terrain synthétique du Stade de la Cité. L’affaire ne fut pas très généreuse en occasions mais son issue est logique et fidèle à l’ensemble des débats (1-1).

Veymerange, plus patient, un brin plus organisé aussi, a dominé la première période et a failli traduire cette emprise par une ouverture du score. Sur coup franc, le ballon de Kiffert a heurté la barre avant de lécher la ligne d’Antonini et de ressortir du mauvais côté (24e)…

Jusqu’alors, les locaux s’étaient uniquement manifestés par Mohamed Zeroc (13e, 35e), sans grand succès. Ils ont encore essuyé une frayeur au retour des vestiaires, quand Loro est venu écarter une tête à bout portant de Bombino (55e). Puis Hagondange s’est requinqué pour s’offrir vingt minutes de temps fort lancées par le but de « Zinou » Zeroc. En spécialiste, l’attaquant a expédié un joli coup franc dans la lucarne de Bersweiler, impuissant pour le coup (1-0, 62e).

Ce scénario a modifié les plans de Veymerange qui a commencé à libérer des espaces. Ni Trapp, ni Ferri n’ont donc profité de ces ouvertures. Les visiteurs ont alors poussé dans les cinq dernières minutes. Ils ont d’abord échoué dans leur entreprise grâce à une intervention de Da Silva, sur la ligne, devant une frappe de Marez (87e). Mais Tardivon, de la tête, a mis tout son monde d’accord en cueillant un coup franc de Steinmetz (1-1, 89e).

Les réactions

Medj Kherbouche, entraîneur d’Hagondange: « Le résultat est assez logique. Les deux équipes ont eu leurs temps forts. C’était un vrai match de hhaut de tableau. On peut regretter nos deux belles occasions pour mener 2-0 mais Veymerange ne méritait pas de perdre non plus. »

Christophe Granveaux, entraîneur de Veymerange: « Au regard des occasions, je trouve que ce match nul est mérité. Je crois aussi que cette barre, que l’on touche en première période, aurait pu faire la différence. »

Le match

HAGONDANGE – VEYMERANGE : 1-1 (0-0)

Stade de la Cité. Terrain synthétique. But pour Hagondange: Zeroc (62e), pour Veymerange: Tardivon (89e). Avertissements pour Hagondange: Ouldchikh (56e), pour Veymerange: Marez (53e), Steinmetz (82e).

L’essentiel de la 19ème journée

Joli trio. Les trois premiers avec le même nombre de points ! C’est un suspense intense que nous livre la fin de saison avec Farébersviller, Hagondange et Veymerange ayant le même nombre d’unités.

Tapis vert. Si Farébersviller est en haut du classement, ce n’est pas en raison de son match nul face à Audun, un mal classé. Non, « Far » est premier grâce à ses deux points obtenus sur tapis vert face à Forbach 2.

PARTAGER