D’entrée, on sentait que le spectacle serait au rendez-vous, tant les deux équipes se montraient déterminées. A la 15e, les Homécourtois offraient un premier cadeau aux Veymerangeois. Sur un coup franc anodin de Da Cunha, Medri, le portier visiteur, dégageait des poings dans les pieds de Porzi, qui ne ratait pas l’aubaine. Avant la pause, les locaux s’octroyaient deux coups francs dangereux aux abords de la surface. Au retour des vestiaires, les visiteurs s’engageaient un peu plus, mais leurs initiatives étaient stoppées par le rideau défensif dressé autour de Granveaux. A la 52e, deuxième cadeau : le libero Misko se faisait surprendre par une balle en cloche. Klopp, en embuscade, se retrouvait pour un face à face victorieux avec Medri. La réaction visiteuse était soutenue et, logiquement, à l’heure de jeu, Demelas réduisait le score sur le corner frappé par Kherroub. La fin du match était un suspense. Prieur, d’une tête décroisée, inquiétait Bersweiler, tout comme Radicchi.

VEYMERANGE – HOMECOURT : 2-1

Mi-temps : 1-0. Stade du Buchel. Arbitre : M. Naudé. Buts pour Veymerange: Porzi (15e), Klopp (52e), pour Homécourt: Demelas (59e).

Les réactions:

Gérald Ghezzi, entraîneur de Veymerange : « C’est une victoire importante pour rester dans le coup et nous avons exploité à fond les erreurs adverses. »

Dominique Castagna, entraîneur d’Homécourt :
« Nous avons effectué une bonne deuxième période, mais cela n’a pas effacé les deux cadeaux offerts à l’adversaire en première période. »

PARTAGER