Kévin Gentit, défenseur vigilant, polyvalent et intelligent. Photo RL
Kévin Gentit, défenseur vigilant, polyvalent et intelligent. Photo RL

Dimanche, Veymerange sera en déplacement à Hommert, chez le leader de 2e Division du groupe K, à l’occasion d’un seizième de finale de la coupe de Lorraine qui fera courir tout le village.

Dans l’effectif des Verts, on retrouvera Kévin Gentit, l’un des joueurs cadres du CSVE au même titre que Mike Bersweiler, le gardien, ou Greg Tardivon, le défenseur central.

À 23 ans, Kévin Gentit est l’un des relais de Christophe Granveaux, le coach de Veymerange qui tient le joueur en haute estime.

Gentit, qui a commencé à Guentrange avant de passer chez les jeunes à Thionville puis de rejoindre, à 15 ans, le CSVE, est un joueur de club précieux s’il en est. Défenseur dans l’âme, capable de jouer à tous les postes et même milieu défensif, Gentit sait lire le jeu comme peu. Joueur de duel et d’anticipation, le Thionvillois commet peu de fautes et entretient l’esprit.

Il avait manqué tout le début de saison pour des raisons professionnelles et familiales. Le voilà revenu à son poste, en fidèle, en joueur droit. « C’est un garçon réglo, essentiel, méconnu. Un garçon en or, teigneux, accrocheur. Un exemple ! », dit Christophe Granveaux.

PARTAGER