Steinmetz est félicité une seconde fois par ses coéquipiers après son doublé face à Soucht

Confirmer. Tel était le maître-mot avant cette rencontre face à Soucht, un adversaire direct pour le maintien en DHR. Et au vu de la situation actuelle au classement du CS Veymerange, la priorité des priorités côté Vert, c’est d’enchaîner et de sortir au plus vite de la zone rouge. De retour sur le terrain synthétique du Buchel, les hommes de Christophe Granveaux savaient exactement ce qu’ils avaient à faire face à cette équipe de Moselle-est, en difficulté elle-aussi avec 3 points en 6 matchs et surtout 20 buts encaissés.

Et Veymerange n’a pas perdu de temps en attaquant pieds au plancher. Suite à une relance contrée du gardien Souchtois Hoppé, Steinmetz héritait du cuir et ne se faisait pas prier pour immédiatement ajuster le portier visiteur pour le 1 à 0. Veymerange continuait d’appuyer sur l’accélérateur face à des Souchtois beaucoup trop brouillons et fragiles défensivement et multipliait les occasions dangereuses. Marez déboulait rapidement côté droit mais son centre fort devant le but ne trouvait pas preneur. Quelques minutes plus tard, c’est Kiffert qui trouvait la tête de Porzi qui déviait astucieusement pour Bombino, ce dernier trouvait sur son centre la tête de Steinmetz qui battait Hoppé pour la seconde fois dans ce match. Débordés par des Veymerangeois bien en jambes, les visiteurs ont évité le pire quand Porzi ne trouvait pas le cadre à bout portant après un très bon travail de Marez. C’est finalement avec cette avance de deux buts que les protégés du Président Berardi rentraient au vestiaire.

En seconde période, l’intensité de la rencontre baissait quelque peu pendant le 1er quart d’heure, les Souchtois contrariant un peu plus le jeu des Verts qui n’étaient plus aussi fringants que durant les 4( premières minutes. Finalement, c’est le jeune Gonzalez, entré à la place de Da Cunha légèrement blessé, qui sonnait le glas pour les visiteurs en marquant deux buts coup sur coup. Il trouvait d’abord les filets Souchtois d’une belle frappe après un très beau contrôle le mettant en position idéale, puis il était à la conclusion d’une action d’école après notamment un centre en retrait de l’inévitable Marez. Avec 4 buts d’avance, Veymerange poussait toujours dans le dernier quart d’heure mais manquait de précision ou de réussite, notamment par Tardivon, Guildorf ou Kiffert. Le 5ème et dernier but arriva finalement sur un coup du sort pour les visiteurs puisque sur une touche de Bombino, un défenseur visiteur lobait son gardien en voulant remiser sur ce dernier, ce qui permit à Porzi de catapulter le ballon dans le but vide alors que celui-ci flirtait avec la ligne de but.,;

Dimanche prochain, le CS Veymerange se déplacera sur le terrain de l’UL Rombas pour le compte de la 8ème journée. Un terrain où l’équipe B aurait également dû évoluer aujourd’hui pour le compte du championnat mais l’arbitre désigné de la rencontre en a décidé autrement en déclarant la pelouse du stade du Fond Saint-Martin impraticable. Les joueurs de l’équipe B ont donc pu assister en grande majorité à la victoire de collègues de l’équipe A face à Soucht. Enfin, l’équipe C continue toujours de dérouler, dimanche après dimanche. Les coéquipiers du capitaine Sébastien Coquard, qui enfilent les victoires comme les perles, ont enchaîné une 7ème victoire consécutive en disposant de Thionville 3 buts à 1 grâce à un pénalty de leur capitaine, puis des réalisation de Loris Monteiro et Nico Rio.

PARTAGER