En marquant à deux reprises, Rémi Sollner a offert trois précieux points à son équipe.

VEYMERANGE – AMANVILLERS: 1-2. Ce face à face entre deux formations, bien classées et toujours invaincues, Veymerange l’abordait pleines de bonnes intentions. Hélas, elles n’étaient pas suffisantes pour battre Schmit, le portier Amanvillois. Mal inspirés dans les derniers gestes, les joueurs de Joris Di Gregorio gâchaient quelques belles possibilités, confondant trop souvent vitesse et précipitation. Heureusement pour les partenaires de Tardivon, ils n’étaient guère mis en réel danger sur les tentatives offensives d’Amanvillers. Et pourtant, à la réception d’un coup franc excentré, Sollner trompait Bersweiler (0-1, 27e). Le coup était rude pour Veymerange et il allait l’être encore plus, lorsque Sollner transformait parfaitement son coup de pied arrêté (0-2, 41e).

Amanvillers pressant

Malgré la solidité d’Amanvillers et même menés à la marque, les Veymerangeois reprenaient les débats courageusement. Bien en place, le onze de Joël Guillaumé faisait front et se contentait de gérer, même plutôt bien, son avantage. Ranieri mettait Schmit à contribution (56e) et Veymerange envahissait le camp Amanvillois, sans grand succès. Mais le rayon de soleil des « Verts » n’était pas loin. Un bon coup franc de Peverini était détourné superbement en corner par Schmit (76e). Le corner était joué rapidement et Nonnis surgissait pour réduire le score (77e). La fin de match était Veymerangeoise, mais les trois points restaient dans le panier d’Amanvillers.

Le match:

VEYMERANGE – AMANVILLERS: 1-2 (0-2). Stade du Buchel (pelouse synthétique). Arbitre: M. David Dehre. But pour Veymerange: Nonnis (77e); pour Amanvillers: Sollner (27e , 41e). Avertissements à Veymerange: Peverini (8e); à Amanvillers: Chapiseau (39e).

Les réactions:

Joris Di Gregorio (entraîneur de Veymerange): « Je suis content de la prestation de mes joueurs. Face à une équipe de qualité, ils n’ont jamais baissé les bras, même en étant mené au score. Et nous n’avons pas vraiment été mis en danger. Après, les deux buts encaissés, c’est le foot ! Mais si nous continuons de la sorte, c’est de bon augure pour la suite. »