Veymerange n'a pas pesé lourd face à des Amnévillois beaucoup plus motivés. Photo archives CSVE
Veymerange n’a pas pesé lourd face à des Amnévillois beaucoup plus motivés. Photo archives CSVE

AMNEVILLE – VEYMERANGE: 4-0. En remportant ce duel des mal classés, Amnéville ouvre son compteur des victoires et s’offre une bouffée d’oxygène.

« J’avais vraiment un bon feeling cette semaine et cela s’est confirmé en match… » L’entraîneur Amnévillois Cédric Léonard n’avait pas caché sa confiance avant ce duel entre mal classés. Les deux équipes fébriles démarraient plutôt timidement la première période. Les visiteurs semblaient même prendre un léger ascendant au fil des minutes. Ainsi, Vadala, sur un centre précis de Di Gregorio, manquait à bout portant sa reprise de la tête (15e). Et c’est pendant ce temps fort des visiteurs que Faletti inversait la tendance sur un exploit personnel. Son missile de 30m se logeait sous la barre transversale (27e). Ce but assommait Veymerange, autant qu’il libérait les locaux. Paul manquait une première fois la balle de break à la 32e minute. Mais juste avant la pause, sa reprise instantanée sur un centre de la droite de Guney faisait mouche (45e ). Un deuxième but dont ne se relevaient pas les visiteurs.

On attendait une réaction de Veymerange en seconde période. Elle n’arrivait jamais… Amnéville contenait aisément les timides offensives visiteuses. À l’inverse des contres locaux, qui se faisaient nettement plus incisifs à l’heure de jeu. Guney plaçait une reprise de la tête au ras du montant (60e). C’est donc en toute logique que les jeunes Amnévillois, décomplexés, prenaient le large en fin de partie. C’est d’abord Faletti, sur une offrande de Cristini, qui ne manquait pas l’opportunité de s’offrir un doublé (75e). Lempereur clôturait le score comme à la parade après un contre d’Angeletti (88e). Le gardien local apportait sa contribution à la belle copie amnévilloise en faisant échec au tir puissant de Ranieri dans les derniers instants de la partie.

Le match:

AMNÉVILLE – VEYMERANGE: 4-0

83 spectateurs. Mi-temps: 2-0. Arbitre: M. Kontzler. Buts: Faletti (27e , 75e), Paul (45e), Lempereur (88e). Avertissements à Veymerange: Ranieri (58e), Peverini (62e).

Les équipes:

AMNÉVILLE: Keldenich – Care, Brunet, Szymanski, Lempereur, E. Angeletti, Guney (V. Angeletti, 74e ), Faletti, Karakilinc (Cristini, 67e ), Paul, Hoffmann.

VEYMERANGE: Bersweiler – Vadala, Tardivon, Peverini, Margouet, Colantonio, Pompermeier, Di Gregorio, Guildorf (Bouret, 70e), Marez (Laouira, 70e), Ranieri (Nagy, 70e).

Les réactions:

Cédric Léonard, entraîneur d’Amnéville: « Le bon feeling que j’avais cette semaine s’est confirmé en match. Il faut dire que j’avais enfin mon groupe au complet. L’exploit de Faletti nous décomplexe. Cette victoire nous rassure. »

Manu Peixoto, entraîneur de Veymerange: « Je n’ai rien à dire… La victoire d’Amnéville est 100% meritée. Il n’y a rien de plus a rajouter. »

L’essentiel de la 6ème journée:

Lunéville poursuit son cavalier seul en tête de l’élite régionale après son large succès face à Saint-Dié (6-0). Les Meurthe-et-Mosellans restent sur une série de six succès en autant de matches.
Saint-Avold, vainqueur de Blénod (4-0), est un surprenant et rafraîchissant dauphin avec le même nombre de points (12) que l’APM Metz (3e)qui s’est imposé à Trémery (1-3).

PARTAGER