Un week-end de Pâques réussi ! Après le match au sommet remporté par les Verts samedi passé en championnat contre Homécourt, un nouveau match piège attendait le CSVE sur la pelouse de Piennes. Le leader du groupe A de PHR attendait de pied ferme le second du groupe A de DHR pour ce match de Coupe de Lorraine offrant un ticket pour les 8èmes de finale de la compétition. Les hommes de Gérald Ghezzi ne seront pas tombés dans le piège tendus par les hommes de Yannick Scotto et l’emportent assez facilement sur le score de 3 buts à 1. On aura vu la différence de niveau et les deux divisions qui séparaient les deux formations, surtout en 1ère période, dominée outrageusement par les Verts. Sébastien Porzi allumait la première mèche en reprenant acrobatiquement un centre venu de la droite, mais la parfaite reprise en ciseau de l’ancien Cattenomois trouvait la barre du portier Piennois. Quelques minutes plus tard, après une belle phase de jeu, les Veymerangeois allaient bénéficier d’un pénalty logique après une faute sur Da Cunha, taclé irrégulièrement dans la surface. C’est Julien Leone que se chargea de tirer la sentence sans trembler. Les Verts continuaient à dominer la partie et sur un corner, c’est Meziane Larab qui coupait au premier poteau pour le 2 à 0. C’est sur avantage au score que la mi-temps fût sifflée par l’homme en noir.
En seconde partie, les locaux réduisirent le score sur un coup-franc rapidement joué, trompant du même coup la vigilance de la défense du CSVE, encore en train de se placer à distance réglementaire sur ordre de Monsieur Mohr, l’arbitre du jour. Revenus dans la partie, les Piennois tentaient d’accentuer la pression sur le but de Bersweiler sans toutefois tromper à nouveau le gardien du CSVE. Au contraire, les Verts allaient même marquer un troisième but par l’intermédiaire de Steinmetz, à la conclusion d’un cafouillage dans la surface Piennoise. Sébastien Klopp aura l’occasion d’inscrire la 4ème but mais sa frappe frôla la lucarna adverse alors que le gardien semblait battu. Lors du dernier quart d’heure, les rouges et noirs, qui n’avaient plus joué depuis une semaine, jouaient leur va-tout pour revenir dans la partie mais, encore une fois la défense Veymerangeoise restait vigilante et s’évitait une fin de partie délicate en bloquant les offensives de Piennes. Le score n’évolua plus et le contrat était rempli pour les hommes de Ghezzi qui venaient d’enchaîner deux victoires consécutives en moins de 48 heures. Félicitations à toute l’équipe qui va pouvoir prendre un peu de repos avant de préparer la venue du FC Hayange ce dimanche 11 avril pour le compte de la 17ème journée de championnat de DHR.

PARTAGER