Le Stade du Buchel était fort bien garni cet après-midi pour accueillir l’équipe de l’ES Fameck, pensionnaire de Division d’Honneur, pour le compte du 4ème Tour de la Coupe de France. Les Verts, qui pour le coup allaient évoluer en rouge, étaient privés de Tardivon et Klopp (blessés) et de Bersweiler, qui purgeait son dernier match de suspension. Gelebiowski allait donc vivre sa deuxième titularisation dans les buts Veymerangeois, après le match de championnat dimanche dernier face à Nousseviller.
Le match fût très engagé dès le début de la partie, chacune des deux équipes se procurant des occasions, notamment par Mourton côté Veymerangeois qui s’échappa côté droit avant de mal ajuster sa passe. Peu après la 25ème minute de jeu, après un double corner, c’est Fameck qui allait ouvrir le score par son n°9 Da Cruz, qui trouva les filets d’une jolie tête décroisée (26e). Après cette ouverture du score un peu contre le cours du jeu, les Veymerangeois prirent nettement le jeu à leur compte, faisant courir leurs adversaires, tout en essayant de trouver des ouvertures. Ils allaient enfin être récompensés juste avant la mi-temps, l’inévitable Marez reprenant victorieusement de volée un ballon de Fischer, qui venait de débouler côté droit (38e). C’est sur ce score plus logique pour les hommes de Ghezzi que l’arbitre de la rencontre, Monsieur Kubler, siffla la fin de cette première période.
Immédiatement en début de seconde période, les Rouges qui repartaient pied au plancher, se montraient percutant dans l’axe et sur les côtés et allaient bénéficier de deux corners, coup sur coup. Le second, botté par Steinmetz, allait filer directement sous la barre de Fortes, sans que personne ne puisse dévier le cuir (48e). Les hommes de Bettahar, piqués au vif, prirent cette fois le jeu à leur compte et se montraient plus pressants devant la cage de Gelebiowski. Ils allaient être récompensés quelques minutes plus tard, toujours par Da Cruz, en obtenant une égalisation acrobatique (69e). Mieux en jambes, les visiteurs continuaient leur pressing, faisant reculer le bloc défensif Veymerangeois, qui allait finalement plier une troisième fois dans ce match: lancé en profondeur, l’attaquant Fameckois très en vue Da Cruz adressa une frappe lourde qui trompa Gelebiowski (74e). Les dernières minutes allaient être difficiles pour les supporters Veymerangeois présents en masse le long de la main courante jusqu’à cette 95ème minute où Guildorf le poison, qui fêtait son anniversaire aujourd’hui, de retour dans le groupe de Ghezzi, poussa de la poitrine dans le but un ballon qui venait de lober le gardien Fameckois (90e+5). Les Verts venaient d’arracher les prolongations dans les ultimes secondes des arrêts de jeu !
Durant ces 30 minutes supplémentaires, les Veymerangeois auront eu deux occasions supplémentaires de marquer un 4ème but, mais ni Guildorf (frappe qui s’envole après un joli décalage de Steinmetz), ni Gruhn (ballon qui frôle la lucarne après une passe en retrait) ne trouvèrent les filets. C’était donc l’épreuve des tirs aux buts qui devait départager les deux équipes, épreuve qui avait sourit aux hommes de Ghezzi deux semaines plus tôt. 4 des 5 tireurs Veymerangeois (Berardi, Lenert, Gruhn, Pezin) ne tremblèrent pas et transformèrent leurs pénaltys, pendant que Gelebiowski, héroïque, se chargeait de stopper deux tentatives Fameckoises, envoyant les Rouges au 5ème tour ! Bravo à tous et bravo aussi aux deux autres équipes senior du CSVE qui se sont toutes les deux imposées: l’équipe B s’est imposée à Talange (2-3) et l’équipe C s’est imposée à Knutange (1-3).
PS: n’oubliez pas de jeter un petit œil à la vidéo juste ci-dessous, témoin de l’ambiance dans les vestiaires après la délivrance !

PARTAGER