L’année a commencé comme elle s’était terminée pour les Verts, c’est-à-dire avec une victoire. Pour leur 1er match officiel de cette année 2012, les hommes de Christophe Granveaux se sont nettement imposés (1-4) sur la pelouse de la lanterne rouge, le FC Sarrebourg.

Pourtant, les vingt-cing premières minutes ne laissaient pas présager une telle ampleur du score final tant les locaux s’étaient montrés dominateurs, notamment dans la possession de balle et nombre d’actions dangeureuses. La défense Veymerangeoise pliait me ne rompait pas, puis les débats s’équilibraient à la demie-heure de jeu. A la 43ème minute de jeu, c’est Steinmetz qui ouvrait la marque pour les Verts en enroulant un superbe coup-franc côté droit qui finissait sa course dans la lucarne opposée (0-1). Malheureusement, les Veymerangeois concédaient dans la foulée une faute plein axe à l’entrée de la surface de réparation de Bersweiler. L’occasion pour le n°10 Sarrebourgeois de faire admirer lui-aussi sa technique en plaçant le cuir hors de portée du portier Veymerangeois (1-1).

En seconde période, les hommes de Granveaux repartaient immédiatement du bon pied et ne tardaient pas à reprendre l’avantage. Un corner tiré de la gauche était renvoyé par la défense locale dans les pieds de Lauzière qui remisait astucieusement par-dessus l’arrière-garde de Sarrebourg pour trouver Berardi, esseulé face au gardien, qui marquait de près le second but des Verts (1-2). Les hommes d’Oktay Ozturk, qui venaient de prendre un sacré coup au moral, allaient définitivement sombrer 10 minutes plus tard. Alors que Klopp, parti côté gauche, était stoppé irrégulièrement par le portier local alors qu’il était parvenu à trouver Steinmetz qui marquait dans le but vide, l’arbitre de la rencontre adressait un carton rouge au gardien des Bleus et accordait un coup-franc à la limite de la surface pour Veymerange. Puis il accordait un pénalty aux hommes de Granveaux alors que le coup-franc botté par Berardi avait heurté le bras d’un Sarrebourgeois qui écopait d’un carton jaune. Steinmetz inscrivait son second but de la soirée en ne laissant aucune chance au portier remplaçant local (1-3). L’entraîneur Veymerangeois en profitait alors pour faire participer ses remplaçants de luxe avec les entrées de Bombino, Porzi et Guildorf. A 11 contre 10 et avec deux buts d’avance, la tâche avait été facilitée pour les hommes du CSVE qui marquaient une quatrième fois par Guildorf, à la reprise d’un centre à ras-de-terre de Bombino, parti le long du couloir droit sans rencontrer grande résistance (1-4). Le score n’évoluait plus et permettait aux joueurs du CS Veymerange de glaner 3 nouveaux précieux points dans la quête du maintien en DHR. Lors de la prochaine journée, le CSVE recevra au Buchel la formation du l’UL Rombas, leader invaincu de ce championnat et qui semble bien parti pour rejoindre la DH en fin de saison.

Côté équipes de jeunes, à noter la victoire des U19 face à Magny (2-0) et qui conservent leur place de leader au classement. Victoire également des U17 à l’extérieur sur la pelouse de Clouange (0-2) et des U15 opposés à Lexy (2-0). Seule ombre au tableau, la défaite de l’équipe U15 B qui s’est inclinée 2 à 0 sur la pelouse d’Audun.

PARTAGER