Yutz qui est allé s’imposer à Homécourt (2-0) et Veymerange qui a retourné à son avantage (2-3) la situation à Florange, font figure de prétendants à la montée en DH.

A deux rencontres de la fin des matches aller, les Bleus de Yutz et les Verts de Veymerange se partagent le fauteuil du leader. Pour être très précis et selon le règlement, ce sont les Yussois qui mènent la danse au goal-average particulier, le seul pris en compte. Détail. Toujours est-il que les deux derniers adversaires de Florange émergent. C’est pourquoi Djamel Merdjett, l’entraîneur des Florangeois qui viennent de partager les points (1-1) à Mermoz et de perdre dimanche dernier au Stade du Haut-Keme 2-3, après avoir mené 2-1, à la pause, était un grand témoin obligé. « C’est un championnat qui, désormais, va se jouer à trois. Peut-être à quatre si l’on prend Montbronn, le quatrième avec 16 points et un match de retard, en considération. En pourcentage, je vois Yutz avec 50 % devant Veymerange 40 % et Homécourt 10. Aucune des trois formations ne nous a franchement dominés. Devant Homécourt, nous n’étions pas prêts et nous perdons 1-0. Sur un penalty. A Yutz, nous méritons d’arracher le match nul et, dimanche, la partie nous échappe après le repos, mais je crois que l’arbitre oublie un penalty sur Manfrin en début de deuxième mi-temps. Les trois équipes ont des défenses très solides. C’est leur point commun. Yutz a un avantage avec son attaque. Pour moi, Karolyi-Abdiche, c’est le meilleur tandem d’attaquants de la division. Et puis, ils ont Dobrowolski en réserve. Homécourt peut compter sur Zanghini mais c’est sa seule individualité. La force de Veymerange, c’est son collectif. Ça fait bloc. Ils ont du monde et c’est interchangeable. Contre nous, l’entrée de Porzi et de Brunello a sans doute changé la donne. Yutz aussi a un effectif qui peut lui permettre d’aller au bout. Un effectif et de l’expérience, malgré le jeune âge de l’équipe. L’an passé, ils étaient déjà à la lutte avec Fameck et ils n’étaient pas loin. C’est pourquoi j’en fais mes favoris ». Pour être champion d’automne, Yutz devra battre Creutzwald et aller gagner à Boulay. Veymerange reçoit Homécourt dimanche pour un tournant puis se rend à Creu’. Et Homécourt recevra Montbronn. Le calendrier est favorable aux Bleus de Deza.

PARTAGER