Kévin Gentit est revenu dans la défense et Veym’ est plus serein. Photo RL
Kévin Gentit est revenu dans la défense et Veym’ est plus serein. Photo RL

Les Verts restaient sur une victoire à Bar-le-Duc. Ils ont su enchaîner par un très bon match nul (1-1), face à Sarreguemines, l’une des bonnes équipes du championnat (5e, 12 points).

« Sur le plan de l’envie, du collectif, du jeu, c’était très bien, commente Christophe Granveaux, l’entraîneur. Mais au plan comptable, nous n’avançons pas ! ».

Veymerange qui vient de prendre quatre points en trois rencontres depuis le retour du coach, est aujourd’hui 13e ex-aequo (7 points) avec Blénod qui compte un match de moins et chez qui les Verts se présenteront, samedi prochain à 20h. Des Verts qui sont en train de revoir la lumière puisqu’Amnéville (9e) compte 10 points avec deux matches de moins cependant et qu’Epinal, Jarville et Saint-Dié sont à 9 points.

« Nous sommes dans la position d’un coureur cycliste lâché dans le premier col, explique Granveaux de manière imagée. Il va falloir revenir sans faire l’élastique ». Mais le match de Blénod ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices puisque, en plus de l’absence de Tardivon et Colantonio, blessés, Bersweiler, le gardien, et Lenert, le libero, seront indisponibles pour cette rencontre qui comptera double.

PARTAGER