L’aventure continue. Après s’être défaits du FC Piennes cet après-midi au Buchel, les Verts de Ghezzi sont en route pour le 5ème tour de la Coupe de France. Le futur adversaire sera connu ce jeudi lors du tirage au sort qui sera effectué par la Ligue de Lorraine. Comme la saison dernière, les Veymerangeois atteignent donc ce 5ème tour de la compétition où ils avaient été battus par le CSO Amnéville. Espérons que pour cette fois, le tirage au sort désigne un adversaire un peu moins huppé que le pensionnaire de CFA de Steimetz, Sahin et consort…
Aujourd’hui, c’était le FC Bassin Piennois qui se présentait sur la pelouse synthétique du Buchel. Cette solide formation, promue cette saison en PH, connût un début de match délicat avec l’expulsion de son numéro 2 Terenzi auteur d’une faute grossière sur Guildorf qui partait au but, lancé en profondeur. Une dizaine de minutes plus tard, ce même Guildorf contrait le dégagement d’un défenseur Piennois et le ballon qui finissait dans les pieds de Klopp qui ne se posait pas de question: contrôle et frappe enchaînée des 25 mètres sur laquelle le gardien visiteur ne pouvait que constater les dégâts. Sur un corner Veymerangeois, c’est Da Cunha qui envoyait une jolie reprise de volée après un ballon mal dégagé par la défense Piennoise mais un joueur adverse sauvait la mise pour son équipe sur la ligne de but. C’est donc sur ce score de 1 à 0 en faveur des hommes du CSVE que la mi-temps fût sifflée.
En seconde période, les Verts se procuraient plusieurs occasions pour faire le break mais manquaient de précision dans le dernier geste. Steinmetz lancé en profondeur était fauché par le gardien qui ne récoltait qu’un carton jaune tandis que le centre venu de la gauche de Klopp trouvait un Marez dont la reprise à bout portant était contrée par le gardien Meurthe-et-Mosellan. Steinmetz héritait du cuir devant la surface visiteuse suite à une mauvaise relance mais sa frappe passait juste au dessus de l’angle du portier adverse. En fin de partie, c’est Lascaux qui partait seul au but mais qui tirait dans les bras du n°1 Piennois. A l’inverse, Bersweiler a su répondre présent quand il le fallait notamment en sortant d’une claquette magistrale une tête qui prenait le chemin du but et en toute fin de match une manchette réflexe sur un ballon qui là encore filait au fond.
Les coéquipiers du capitaine Klopp finissaient donc par se qualifier assez logiquement pour le tour suivant et attendent désormais de connaître leur futur adversaire qui sera dévoilé ce jeudi 7 octobre à 19h00 à la Maison Régionale des Sport de Tomblaine à l’occasion du tirage au sort. Bravo à tous.

PARTAGER