Que penses-tu du début de saison du CSVE ?
On sort de deux victoires pour une défaite en championnat, on a pu voir qu’on était pour l’instant à notre place de ce groupe de DHR, même si le maintien reste évidemment notre objectif n°1. En Coupe de France, on sort d’un match difficile contre les Portugais de Thionville, mais bon, ce genre de match, ça fait aussi partie de la Coupe.

Que t’inspire ton prochain adversaire, l’ES Fameck ?
Je suis allé voir la première mi-temps de Fameck – Audun, et sur ce que j’ai vu, je peux dire que c’est une équipe solide, organisée et qui joue vite sur les côtés et devant avec de bonnes individualités. Ils ont sans problèmes leur place en DH. On devra faire sans Bersweiler (suspendu), Tardivon et Granveaux (blessés), mais le retour dans le groupe de Guildorf va nous faire du bien.

Ton avis sur la progression du CSVE ces 5 dernières années ?
Quand je suis arrivé au club, l’équipe première évoluait en 1ère division de District. Le groupe à l’époque, mis en place par Abel Bouziouane, comptait déjà dans ses rangs des joueurs comme Steinmetz, Pezin et Klopp, toujours présents aujourd’hui, mais aussi d’autres joueurs comme Ferreira, Coquard, Ackermann ou Fabing. Ensuite sont arrivés Granveaux et Marez qui ont complétés un effectif déjà bien étoffé, formant ainsi le parfait mélange entre jeunesse et expérience. C’est je pense ce qui a permis au club de gravir les échelons un à un pour se retrouver aujourd’hui en DHR.

Qu’as-tu appris auprès des plus expérimentés ?
La discipline. Leurs conseils aussi. Leur présence dans le groupe est très importante. A chaque début de match, ils apportent leur vécu en donnant leur touche de tactique. Pendant les matchs, ils savent nous remotiver et on se bat pour eux car on sait qu’ils ne leur reste plus énormément de matchs à jouer. Klopp et Granveaux ne seront pas là ce dimanche alors à nous de leur offrir un Tour de Coupe supplémentaire !

Quels sont les objectifs du CSVE cette année ?
Prendre les matchs les uns après les autres, et essayer d’obtenir le maintien le plus vite possible. Après on fera les comptes. Avant tout, il faudra faire le plein de points à domicile… Et puis, prendre du plaisir surtout, vivre une saison pleine, et pourquoi pas une belle aventure en Coupe de France ou Coupe de Lorraine ?

Parle-nous de ton avenir, CSVE ou pas ?
A Veymerange, on est plus qu’une équipe, on est une bande de potes, une sorte de grande famille !
Je ne me vois pas joueur ailleurs…

Enfin pour terminer, peux-tu nous dire quel est ton meilleur souvenir au club, ton plus beau match ?
Je ne peux pas en citer qu’un, ils sont nombreux… Il y a eu notre belle saison en PHR, ponctuée par notre demi-finale de Coupe de Lorraine contre Jarville… Cette saison-là fût pleine d’émotions ! Ensuite, la saison dernière fût belle aussi, avec notamment notre belle victoire à Villerupt et notre mémorable soirée au Bellagio !

PARTAGER