Les Messins se sont procurés de nombreuses occasions, sans parvenir à marquer. Photo RL
Les Messins se sont procurés de nombreuses occasions, sans parvenir à marquer. Photo RL

APM METZ – VEYMERANGE: 0-0. En terre messine, le relégable Veymerange n’a pas réussi à atteindre le résultat qui lui aurait donné de l’air (0-0), au terme d’un petit match au cours duquel les Messins ont beaucoup gâché.

L’APM Metz avait pourtant bien démarré la rencontre. Mais les locaux, incapables d’enchaîner les passes, montraient rapidement leurs limites. Veymerange récupérait de nombreuses balles au duel, sans toutefois porter de réel danger sur le but d’Ellès. Il en résultait une première mi-temps sans saveur et plutôt ennuyeuse.

Occasions manquées

Un centre de Priolo était contré et dégagé en corner (4e), avant qu’un bon ballon de Batouche, pour la tête de Maire, ne soit bloqué par Bersweiler (15e). Pompermeier, décalé sur la droite, s’avançait mais dévissait complètement son tir (18e).

La meilleure occasion locale venait d’un centre à ras de terre de Maire, que Priolo laissait passer pour Michel, un peu trop court (32e). Voyant le gardien messin avancé, Pompermeier tentait le lob mais ratait complètement la cible (38e). Enfin, avant le repos, Marez déboulait sur l’aile et centrait pour Naguez mais Ellès s’interposait (41e). C’était tout pour cette première mi-temps.

Heureusement, la seconde période débutait sur un rythme plus alerte avec quelques occasions franches. Un corner dévié de la tête par Nisi parvenait à Charpentier qui ratait sa reprise de près (46e). Le capitaine messin était encore à la réception d’un centre de Batouche (53e) mais butait sur Bersweiler.

La défense messine se faisait une grosse frayeur suite à une mésentente : la balle parvenait à Porzi, qui éliminait Ellès et tirait dans le petit filet (54e). Priolo, bien lancé dans l’axe, se faisait contrer au moment du tir (58e).

La pluie incessante pendant cette seconde période entraînait de nombreuses glissades et accentuait le déchet technique. Le jeu baissait d’intensité. Deux centres de Priolo ne trouvaient pas preneur (68e, 71e). Veymerange donnait le change par Guildorf dont le tir croisé ne présentait pas de danger pour Ellès (78e).

Priolo: des regrets…

Les locaux accentuaient alors leur domination à l’approche du coup de sifflet final. Bersweiler boxait prestement la balle sur corner (87e).

Le temps réglementaire venait de s’achever lorsque Priolo, qui n’était pas vraiment dans un grand jour, se trouait complètement après avoir éliminé le gardien veymerangeois (90e +1): il frappait mollement une balle qui sortait alors que le but était grand ouvert.

Le score en restera là malgré un dernier raid de Nisi (90e +2) et frappe lourde de Bergère au-dessus de la transversale (90e +3). Ce résultat nul ne satisfaisait vraiment personne.

Le match:

APM METZ – VEYMERANGE : 0-0

Stade Emile Weinberg. 60 spectateurs. Arbitre: M. Korbas. Avertissements à l’APM: Priolo (82e), Batouche (90e +3); à Veymerange: Vadala (83e), Gentit (90e +3).

Les équipes:

APM METZ: Ellès – Weinsberg, Collin, Bergère, Charpentier (cap.) – Nisi, Michel (Sanzey, 80e), Frassinetti, Maire (Guérin, 60e) – Batouche, Priolo. Entraîneur: Eric Brusco.

VEYMERANGE: Bersweiler – Vadala, Gentit, Peverini, Colantonio – Naguez (Guildorf, 69e), Ranieri, Marez, Porzi – Sammartano (Walin, 86e), Pompermeier. Entraîneur: Christophe Granveaux.

Les réactions:

Eric Brusco, entraîneur de l’APM Metz: « On a encore joué qu’une mi-temps en ne rentrant pas bien dans le match. On n’était pas dans les duels en première période et on a gâché trop de ballons par maladresse. Notre adversaire a joué son jeu comme toutes les équipes que l’on rencontre en ce moment et qui jouent leur saison sur ces derniers matchs. On n’a pas su être à notre niveau. »

Christophe Granveaux, entraîneur de Veymerange : « On mérite mieux que le nul sur notre première mi-temps. Dommage qu’on ne concrétise pas cette domination mais c’est le reflet de nos deux derniers mois. »

l’essentiel de la 26ème journée:

En roue libre. L’équipe de Lunéville est depuis bien longtemps sans concurrence dans ce championnat, avec onze points d’avance sur son dauphin. Les Meurthe-et-Mosellans ont signé leur 17e victoire de la saison ce week-end. Et avec la manière ! Face au leader, Amnéville n’a rien pu faire et s’incline 5-0.

Podium. En s’inclinant 3-1 à Épinal , la formation de Saint-Avold réalise la mauvaise opération de cette journée . Les Mosellans perdent leur deuxième place au classement au profit de leur adversaire du jour, qui compte un petit point d’avance.

Zone rouge. Pas de changement en fin de classement. Veymerange , avant-dernier, a manqué l’occasion d’engranger de précieux points face à l’ APM Metz , tandis que Blénod , toujours premier relégable, a assuré le point du match nul face à Jarville. Veymerange frustrant aussi pour APM Blénod Sarreguemines (dernier relégable)

Sur le fil. Trémery aurait mérité mieux. Les hommes de Stéphane Léoni avaient les trois points de la victoire… jusqu’à la 89e minute et l’égalisation cruelle de Neuves-Maisons.

PARTAGER