Après deux déplacements consécutifs sur des terrains difficiles, les Veymerangeois retrouvaient leur terrain synthétique fétiche à l’occasion de ce match en retard contre le CS Homécourt. Cette rencontre entre le 2ème et le 3ème au classement (24 points chacun) était l’occasion pour les Verts de se rassurer après deux revers en Moselle-Est et de prouver que l’on pouvait encore compter sur le CSVE pour jouer les troubles-fêtes dans ce championnat de DHR.
La partie démarrait à l’avantage des hommes de Ghezzi qui prirent immédiatement l’initiative. Les Verts se procuraient les meilleures occasions et ne laissaient que très peu de ballons à leurs adversaires qui, en échange, répondaient en multipliant les fautes plus ou moins grossières. L’ouverture du score intervient d’ailleurs sur coup de pied arrêté après un mauvais renvoi des poings du gardien visiteur directement sur Porzi qui répondait en fusillant le portier Meurthe-et-Mosellan ! Les Verts gardaient ensuite le contrôle du match mais n’arrivaient pas à marquer ce second but avant la mi-temps qui aurait apporté un avantage certain aux hommes de Ghezzi. La défense Veymerangeoise aura tout de même bien veillé au grain lors de ces 45 premières minutes, empêchant toutes les velléités offensives des hommes de Dominique Castagna.
Lors du deuxième acte, Klopp, repositionné en numéro 9, allait pousser son vis-à-vis à la faute sur un dégagement de Bersweiler et réussit à s’emparer du cuir avant de tranquillement lober le dernier rempart visiteur pour le 2 à 0. Sonnés, les Meurthe-et-Mosellans tentaient de revenir dans la partie et réussirent à réduire le score en reprenant victorieusement un ballon venu une nouvelle fois d’un coup-de-pied arrêté venu de la droite sur lequel Bersweiler ne put rien faire. Les Verts, se sentant menacés par le regain d’activité des visiteurs, tenteront à plusieurs reprises de marquer ce troisième but sans doute synonyme de victoire, mais ils échouèrent de peu à chaque tentative: d’abord par Marez un poil trop court sur un centre de Leone, puis par Fischer qui vit sa frappe heurter la barre. Le score ne bougea plus malgré un ultime cafouillage dangereux devant la cage de Bersweiler mais Granveaux finit par dégager le ballon pour éloigner définitivement le danger.
Le CSVE poursuit donc son sans faute à domicile et reste en embuscade juste derrière le leader Yussois, avec une petite longueur en moins. Son adversaire du jour, le CS Homécourt, se retrouve désormais relégué à 3 points des Verts. Prochain rendez-vous dimanche prochain en Championnat, toujours au Buchel, avec la réception du FC Hayange, coup d’envoi prévu à 15H00. Entretemps, les hommes de Ghezzi seront de nouveau de sortie dès ce lundi avec un déplacement périlleux à Piennes pour le compte des 16èmes de finale de la Coupe de Lorraine, toujours à 15H00.
Aujourd’hui jouaient également les deux autres équipes séniors du CSVE, qui ont connu des fortunes diverse. l’équipe B est allée chercher un très bon point (3-3) chez le leader du groupe, l’US Cattenom. Les buteurs du jour s’appellent Guildorf, Wingler et Mourton côté Veymerangeois. L’équipe C par contre s’est inclinée sur la pelouse de la RS Ottange sur le score de 2 buts à 0 et perd du même coup la tête du classement au profit de son adversaire du jour.

Cliquez ici pour voir les photos du match Cattenom – Veymerange

PARTAGER