Les Verts, à l'image ici de Bombino au duel avec Massing, ne seront pas parvenus à faire sauter le verrou Messin. Photo CSVE
Les Verts, à l’image ici de Bombino au duel avec Massing, ne seront pas parvenus à faire sauter le verrou Messin. Photo CSVE

VEYMERANGE – APM METZ: 0-0. Veymerange, comme l’APM, avaient besoin de points. Ils ont rendu une copie blanche qui ne les arrange pas.

Crispés par l’enjeu d’un maintien à conquérir, les joueurs de ces deux formations mal classées éprouvaient quelques difficultés à se libérer totalement en début de rencontre. Ce sont pourtant les Messins de l’APM, à deux reprises, qui se montraient les premiers dangereux, par l’intermédiaire de leur attaquant Damien Mauger, mais le gardien local Mickaël Bersweiler s’en sortait sans dommages.

De part et d’autre, les joueurs ne s’économisaient pas mais les bonnes actions restaient au stade de l’ébauche car elles étaient très souvent mises sous l’éteignoir par des défenses solides. Suite à un bon mouvement offensif, Pisu ne trouvait pas le cadre (17e). Veymerange poussait, mais butait sur un mur, plutôt costaud.

Juste avant la mi-temps, Porzi échouait sur Albert, serein dans son but, et les débats restaient, du coup, indécis.

Dès la reprise, l’APM se procurait une occasion en or par Di Rosa, mais la main du gardien Veymerangeois Bersweiler était toujours aussi ferme (48e).

La suite était un remake de la première période, avec des intentions certes louables mais pas ou mal concrétisées. L’équilibre s’installait peu à peu dans les débats. Même le coup de tête de Tardivon, en fin de rencontre, ne changeait rien à l’affaire malgré l’expulsion, pour un deuxième avertissement, d’Arona. Les deux formations devaient donc se contenter de ce nul et d’un maigre point (0-0) qui ne faisaient évidemment pas leurs affaires.

Le match:

Stade du Buchel (synthétique). Arbitre. M. Korbas. Avertissements à Veymerange: Gentit; à l’APM Metz: D.Mauger, Arona. Expulsion à l’APM Metz: Arona (90+2, second carton jaune).

Les équipes:

VEYMERANGE: Bersweiler – Gentit, Tardivon, Lenert, Bombino – Chiarello, Marez, Bracco, Dehar – Porzi, Pisu – Falchi, Steinmetz, Warnier.

APM METZ: Albert – Panel, Massing, Charpentier, Arona – Colin, C.Sannier, V.Sannier, Swistek – D.Mauger, F.Mauger – Michel, Mehada, Di Rosa.

Les réactions:

Christophe Granveaux, entraîneur de Veymerange: « Nous prenons un point qui ne nous arrange pas, surtout à domicile. C’était un match crispé mais, lorsque l’on n’arrive pas à gagner, il faut essayer de ne pas perdre. Maintenant, il serait bon de nous imposer chez nous pour éviter des mauvaises surprises en fin de saison. »

Stéphane Ruggeri, entraîneur de l’APM Metz: « Un point pris à l’extérieur, c’est toujours bien. Dans l’ensemble, c’était une rencontre équilibrée, avec des occasions de chaque côté. Dommage d’avoir pêché dans notre finition. C’est ce que je regrette surtout mais, dans l’ensemble, je suis content de notre prestation. »

L’essentiel de la 14ème journée:

Encore un report. Etat du terrain oblige, la rencontre au sommet entre Forbach et Jarville a été reportée. Les Mosellans restent donc leader ce matin, sans jouer, grâce au nul de Pagny face à Epinal.

Dauphin revient. Le Forbachois Yaya Ba est toujours en tête du classement des buteurs avec ses dix réalisations mais il voit revenir sur lui le Lunévillois Akpoue, buteur contre Verdun, et le Messin Dauphin, qui a signé un doublé face à Saint-Avold (5-0). L’ancien vainqueur du challenge de l’Offensive repart de l’avant. Il totalise neuf buts aujourd’hui.

PARTAGER