Gelebiowski aussi peu rassurant que sa défense a, cette fois, encaissé quatre buts ! Photo RL
Gelebiowski aussi peu rassurant que sa défense a, cette fois, encaissé quatre buts ! Photo RL

Quatre buts ! Il y avait longtemps que la forteresse Verte n’avait pas été autant submergée. Il est vrai que Jarville a livré (3-4) une première mi-temps de grande qualité. Courageux, Christophe Granveaux, le coach, assume une part de la défaite: « Je me suis trompé sur l’équipe de départ. Avec la pénurie de milieux de terrain, j’ai voulu remonter les bases de Tardivon. C’était une erreur. Après le repos, j’ai revu ma copie. L’entrée de Gonzalez a été positive, le choix de faire monter Tardivon aux avant-postes aussi. Nous sommes revenus à 3-3 et nous avons voulu l’emporter parce qu’ils paniquaient. A ce moment-là, certains chez nous n’ont pas respecté les consignes ».

PARTAGER