Colantonio (ici contre Magny) a marqué les deux buts Veymerangeois à Verdun, inscrivant au passage ses 3ème et 4ème but de la saison. Photo archives CSVE
Colantonio (ici contre Magny) a marqué les deux buts Veymerangeois à Verdun, inscrivant au passage ses 3ème et 4ème but de la saison. Photo archives CSVE

VERDUN 2-2 VEYMERANGE. La saison s’est terminée comme elle avait commencé pour les deux promus, qui ont partagé les points au terme d’un match ouvert. Mais contrairement au scénario rédigé lors de la première journée, ce sont les Verdunois qui ont arraché le nul en fin de rencontre quand Jules Hutin, en deux temps, transformait un petit centre bien senti de Marie-dit-Lacour en passe décisive (2-2, 87e).

Même si le SAVB a ouvert le score grâce à une reprise originale de Caquard sur un corner de Laurent (1-0, 8e), les deux équipes ont eu une mi-temps chacune. Car après le premier but Verdunois, Veym’ s’est créé les meilleures occasions. Colantonio glissait le ballon dans un trou de souris (1-1, 17e).

Touché, Verdun ne parvenait plus à inquiéter les Mosellans. Le portier meusien s’inclinait une nouvelle fois face à Colantonio (1-2, 38e).

Les locaux n’abdiquaient pas à l’image de Guerioune (78e, 81e) et Massignan (85e), qui échouaient dans la réalisation du but égalisateur qui était finalement l’œuvre de Hutin.

Le match:

VERDUN – VEYMERANGE: 2-2 (1-2)
Parc de Londres. Une cinquantaine de spectateurs. Arbitre: M. Becker. Buts pour Verdun-Belleville: Caquard (8e), Hutin (87e); pour Veymerange: Colantonio (17’, 38’).

Les équipes:

VERDUN-BELLEVILLE: Blandin, Prassol, Guerioune, Caquard, Ledard, Hutin, Laurent, Gervaise (Petitcolas, 46e), Marie-dit-Lacour, Charaf (Massignan, 46e), Boumessaoud (puis Morge, 61e).

VEYMERANGE: Bersweiler, Gentit, Tardivon, Fabing, Bombino, Colantonio, Bracco, Klopp (Rio, 69e), Porzi, Pisu (Poulet, 85e), Gourier.

L’essentiel de la 26ème journée:

Déjà assurés du titre et de l’accession à la suite de leur victoire en match à rejouer, jeudi dernier, face à Neuves-Maisons (1-0), les Forbachois ont récidivé hier dans le match retour les opposant à… Neuves-Maisons.

Dans le match décisif pour le maintien entre l’APM Metz et Amnéville, les événements ont tourné en faveur des Messins qui se maintiennent. Leur adversaire rétrograde donc en DHR en compagnie de Blénod qui aura vécu une saison en enfer.

Le deuxième club mosellan est Magny. Largement battu à Epinal mais finalement bon cinquième.

PARTAGER