Après la victoire probante de dimanche dernier face à l’US Koenigsmacker, et alors que le CSVE occupe pour le moment la seconde place au classement, le site CSVE.fr a décidé d’évoquer le présent et l’avenir des Verts en interrogeant le coach, Abel Bouziouane.

CSVE.fr: Abel, comment as-tu vécu de ton banc de touche le match contre Koenigsmacker ?
Abel Bouziouane: Pour moi, c’était un match comme les autres, seulement, le danger venait du fait que tous les joueurs se connaissent, et en plus, ils étaient mal classés, le match avait du mal à débuter, et on a eu de la chance car ils auraient pu mieux gérer cette rencontre, et au lieu de cela le match s’est débloqué à la 37ème, et une minute plus tard on met le 2ème but, mais malgré ce score, c’est un match éprouvant car notre adversaire pouvait revenir à tout moment. A la deuxième mi-temps, on a assisté à un meilleur match, malgré les occasions ratées.

L’équipe reste sur une série de matchs intéressants, comment vois-tu la suite ?
Depuis deux matchs, on a trouvé une certaine stabilité et l’équipe s’est mobilisée autour des cadres (Klopp et Granveaux), la suite ne sera pas facile car on a des déplacements à Villerupt, Trémery et Bar le duc, et on joue Sorcy à Veymerange, le championnat est long encore, et si on veut chasser le doute, il faut des victoires.

Le groupe semble remotivé après un passage à vide ces dernières semaines, à quoi cela tient-il ?
On a fait une mauvaise préparation, qui était due aux mauvaises conditions climatiques, des matchs amicaux contre des grandes équipes, en plus on a eu pas mal de blessés (Tardivon, Bombino, Mourton, Larab), j’ai dû procéder à plusieurs changements et rappeler d’anciens joueurs, tester certains joueurs, et petit à petit on récupère les blessés, et aujourd’hui ça va mieux, il nous reste encore Mourton qui est toujours à l’infirmerie.

Aujourd’hui, l’équipe est classée 2ème à 2 points du 1er mais avec un match en moins, envisages-tu sérieusement la montée ?
Après le maintien, les joueurs se sont libérés, il faut encore confirmer notre stabilité, prendre les matchs un par un avec une certaine abnégation et du sérieux, on peut prétendre à beaucoup plus.

Parlons du match a venir, comment as-tu préparé le match contre Saulnes ?
Rien de particulier, sinon la récupération, et des soins pour certains joueurs. Dimanche attention au piège, car Saulnes est une équipe mal classée, qui a besoin de points, et c’est à nous de ne pas tomber dans la facilité.

A quel type de match t’attends-tu ?
Normalement, ils vont nous empêcher de jouer, et montrer leurs individualités, mais dans ce groupe tout est possible.

Merci au coach pour sa disponibilité.

PARTAGER