Pévérini, Gentit, Lenert, la solidarité Thionvilloise a fait la différence. Photo RL
Pévérini, Gentit, Lenert, la solidarité Thionvilloise a fait la différence. Photo RL

Quand Veym’ reverdit ! Dimanche, le CSVE de Christophe Granveaux a signé sa troisième victoire de la saison. La deuxième depuis que le coach est revenu aux affaires.

Et l’entraîneur des Verts était heureux, dimanche soir. « On avait bien préparé ce match face à l’APM (2-0). On a fait preuve d’abnégation et de solidarité. On s’est montré combatif à souhait et les consignes ont été appliquées à la lettre ». En retrouvant ses principes et ses valeurs, Veym’ a donc battu l’APM qui était invaincu jusque-là à l’extérieur et recollé au peloton: « Nous sommes toujours dans la zone rouge (14e, avec 11 points) mais nous ne sommes plus largués, fait remarquer Granveaux. Ce n’est qu’une étape. Nous avons deux matches à Jarville (9e, 13 points) et devant Sarrebourg (15e, 4 points) pour nous sortir des dernières places. Ce qui est encourageant, c’est que tout le monde tire dans le même sens. Le club revit. L’équipe B s’est imposée 7 à 2 face à Trémery. C’est aussi un signe. J’espère qu’à Noël, on aura fait un nouveau pas en avant ».

Maintenant, place à la coupe de Lorraine, dimanche prochain, à Hayange (PH).

PARTAGER