Pompermeier revient après une suspension. Photo RL
Pompermeier revient après une suspension. Photo RL

Amanvillers emmené par Sollner a disputé la montée à Thionville FC quasiment jusqu’au bout, la saison dernière. Amanvillers est donc candidat. Et au classement, Amanvillers, 3e, compte autant de points que les deux premiers Villerupt et Fameck, 7.

Les Verts de Veymerange sont deux crans en dessous, deux points derrière. Veym’ compte une victoire, sur Forbach 2, pour deux matches nuls face à Piennes et Amnéville 2. Mais les partenaires de Bersweiler se sont fait surprendre méchamment en coupe de France par les Portugais de Thionville ASPSF 1-2. Dimanche dernier, en coupe de Lorraine, il a fallu attendre la fin de la partie et des buts de Ranieri et Gonzalez pour passer et éliminer de courageux Cattenomois (0-2).

« J’ai progressivement récupéré des joueurs », explique Joris Di Grégorio, l’entraîneur, qui fait évoluer son équipe en 4-4-2, avec deux joueurs extérieurs au milieu et dit vouloir travailler la liaison avec ses attaquants.

Pour recevoir Amanvillers, dimanche (15 h) sur le synthétique du Buchel, Di Grégorio puisera dans un groupe de dix-sept ou dix-huit joueurs. Si Kévin Sammartano est absent, le coach récupérera son suspendu de la semaine passée, à savoir Pompermeier, ainsi que ses absents, les offensifs Guildorf et Marez. Mais il y a aussi des points d’interrogation concernant les participations des défenseurs Gentit et Tardivon ainsi que du milieu Walerczyk. Du coup, l’entraîneur est resté dans le flou concernant un groupe qui a vu revenir Vadala, susceptible de postuler à un rôle moins excentré que celui de latéral droit.

Voici le groupe concerné: Bersweiler, Strauch, Gentit, Peverini, Tardivon, Caron, Nonnis, Arces, Vadala, Colantonio, Walerczyk, Pompermeier, Porzi, Gonzalez, Guildorf, Ranieri, Marez.