Guildorf, l’attaquant Veymerangeois, aime les rendez-vous couperets. Photo RL

Veymerange a existé par la Coupe avant de faire carrière en championnat. Aussi, le rendez-vous couperet des hommes du tandem Ghezzi-Granveaux est-il important. Dimanche, les Verts se déplacent dans la Meuse. A priori, le tirage de ce 4e tour a été clément pour les Thionvillois. Il faudra éliminer chez lui un sociétaire pas franchement saignant de PHR. Thierville puisque c’est de lui dont on parle, n’a pas brillé en championnat en ce début d’automne. Avec au compteur deux nuls en trois matches, le matelas de points des Meusiens n’est pas très épais.

Côté Veymerangeois, on a amélioré l’ordinaire, dimanche dernier, avec un premier succès flatteur au Buchel, face à Sarrebourg: 4-0 ! « C’est une victoire importante et qui nous remet bien dedans après des débuts difficiles face à Saint-Avold (3-4) et à Hagondange (1-1) », dit Ghezzi qui ajoute: « mais attention, je n’ai pas reconnu Sarrebourg qui a lâché la partie ». Pour se rendre à Thierville, Veym’ misera sur le collectif qui a battu Sarrebourg laissant Falchi à la disposition des U19. Bonato, qui a purgé sa suspension, sera de la partie. Comme Suchowierch et Steinmetz, auteur d’une excellente rentrée.

US THIERVILLE (PHR) – CS VEYMERANGE (DHR)
4ème Tour de Coupe de France
Stade Marceau Maulpoix de Thierville/Meuse
Dimanche 2 octobre 2011 à 15H00

PARTAGER