Les verts de Veymerange, malgré des opportunités multiples, n'auront pas su trouver la faille face à Vandoeuvre. Photo CSVE
Les verts de Veymerange, malgré des opportunités multiples, n’auront pas su trouver la faille face à Vandoeuvre. Photo CSVE

VEYMERANGE – VANDOEUVRE: 0-0. C’est un CS Veymerange peu inspiré offensivement qui a concédé le nul à domicile face à Vandœuvre.

Il y a des jours comme ça où on peut jouer une journée entière sans réussir à marquer et c’était le cas du CS Veymerange à domicile face à Vandœuvre. Alors que les locaux avaient déjà fait un match nul lors de la première journée de championnat, les hommes de Christophe Granveaux vont s’endormir avec beaucoup de regrets tant ils ont vendangé offensivement.

Pourtant en première mi-temps, c’était plutôt les visiteurs qui dominaient le match sans pour autant se montrer dangereux alors que Veymerange se montrait très entreprenant en attaque, sans concrétiser cependant leurs occasions franches. Malheureusement pour les Mosellans, ni Dugrillon (18e), ni Porzi seul en retrait (37e) n’arrivaient à ouvrir la marque pour leur équipe. A la mi-temps, Vandœuvre était tout sourire de rentrer avec sa cage inviolée.

Dès l’entame de la deuxième mi-temps, les Veymerangeois prenaient le contrôle du ballon et la plus grosse occasion de la partie venait de Chaussonnet qui loupait son face-à-face avec Lautar, le gardien adverse (61e). Chaussonnet, qui avait été très remuant toute la partie allait voir encore une fois sa frappe croisée lécher le montant de Lautar.

Les occasions se multiplient pour les Verts, et à la 90e minute, Chaussonnet toujours lui croyait offrir la victoire aux siens mais sa frappe heurtait la barre transversale. Veymerange peut avoir beaucoup de regrets d’avoir perdu deux points précieux.

Le match:

VEYMERANGE – VANDŒUVRE: 0-0
Arbitre: M.Weisgerber. Environ 100 spectateurs. Avertissements à Veymerange: Kiffert; à Vandœuvre: Logallo, Ali, Diabate.

Les équipes:

VEYMERANGE: Bersweiler, Vadala, Bombino, Tardivon, Berardi, Kiffert, Chaussonnet, Chiarello, Marez, Porzi, Dugrillon.

VANDŒUVRE: Lautar, Leroy, Carliez, Resta, Rolland, Ali, Barbier, Logallo, Camara, Bezon, El Guerrab.

Les réactions:

Christophe Granveaux (entraîneur de Veymerange): « Je ne sais pas comment nous faisons pour ne pas gagner ce match… Les garçons ont fait des efforts mais ils ont oublié de concrétiser ».

Jessie Savine (entraîneur de Vandœuvre): « On est content car on s’en tire bien, Veymerange devait gagner ce match mais on a fait preuve de beaucoup de solidarité ».

L’essentiel de la 2ème journée:

Cinq équipes se partagent désormais la tête avec deux victoires au compteur. Et dans le lot, c’est Epinal, à la meilleure différence de buts, qui occupe le fauteuil de leader.
Magny, vainqueur du « derby » mosellan à Saint-Avold, figure dans ce peloton.
En queue de classement, Trémery, qui espère encore récupérer des points sur tapis vert de la première journée, est néanmoins lâché pour le moment. Comme, plus surprenant,… Jarville, qu’on a pluôt coutume de voir plus haut !

PARTAGER